Quels vins sur un Irish Stew ?
Publié le vendredi 17 mars 2017

Quels vins sur un Irish Stew ?

L'Irish Stew s'affirme comme le plat signature de la gastronomie irlandaise ! Comprenez en fait ‘ragoût d'agneau' qui s'apparente à un bœuf bourguignon dans l'idée mais qui varie de par sa sauce qui n'est pas à base de vin, mais bien évidemment à base de bière brune. Historiquement, la bière brune nationale Guinness (brasserie fondée en 1759 à Dublin) est utilisée dans l'élaboration de ce plat. Cet accord très plébiscité des Irlandais est largement consommé à la fête de la Saint-Patrick.

L'Irish Stew est à l'origine un ragout de Mouton qui s'agrémente aujourd'hui d'agneau ou de bœuf. Même base de marinade qu'un bourguignon : oignons, persil, carottes et thym. Très parfumé, ce plat riche en texture et en graisses est plutôt hivernal. L'amertume de la bière reste assez présente ce qui est à prendre en compte dans notre association mets-et-vins. On peut la trouver dans les endives, le foie de veau ou le chocolat.

L'accord parfait reste avant tout une bonne pinte de Guinness bien fraiche ou n'importe quelle bière brune utilisée pour le jus. De manière générale, l'amertume dans les plats nous incite à contrebalancer cette saveur difficile par des vins tenus par le sucre. Sur ce plat, cette recommandation est possible mais qu'avec des crus à fortes acidités afin d'éviter la lourdeur et l'exubérance.

Heureusement, dans l'art de l'association des saveurs, beaucoup de vins se prêtent à des combinaisons succulentes, voyez plutôt :

Savennières La Coulée de Serrant 2015

Chenin blanc d'Anjou sur une parcelle mythique, c'est Nicolas Joly qui est l'heureux propriétaire de ce cru en biodynamie. Sa puissance de 14, 5%, son acidité importante et son caractère acidulé en font un accord parfait. Coing, mirabelle, puissant, équilibré et très persistant. 45€ chez votre caviste

Coteaux du Layon Faye, Domaine Juchepie, Les Churelles 2014

Encore un chenin d'Anjou mais avec davantage de sucre et une minéralité qui tient ce cru face à l'amertume de l'Irish Stew. Une définition aromatique très précise et une émotion unique. 30€ chez votre caviste.

Fronton, Don Quichotte, Domaine Le Roc 2015

Un grand jus du Sud-Ouest avec 60% du cépage autochtone Négrette assemblée à 40% de Syrah. Son nez de fruits noirs, d'épices douces et de poivre tiendra facilement la puissance aromatique du plat. Sa rondeur en bouche taillée en demi-corps et ses tanins veloutés constitueront un accord de choix. 30€ chez votre caviste.

Maury Vendanges 2015, Domaine Pouderoux

Un grenache muté du Roussillon est peut-être l'accord le plus judicieux. Ses arômes de confiture de cassis, de réglisse et de poivre noir stimulent instantanément le rictus dès le premier nez. La bouche bien construite, fraîche, puissante et sucrée semble être designée pour ce plat. 20€ chez votre caviste.

Autriche, Zweigelt, Weingut Thomas Leithner 2011

Voici un cru peu commun venu tout droit d'Autriche dans la région de Kamptal. Le cépage Zweigelt offre des arômes de fruits rouges d'été et des notes épicées bien prononcées. La bouche est suave, souple et très élancée avec une allonge formidable. Un cru à découvrir sans attendre. 20€ chez votre caviste.

Pour conclure, la clé pour un accord réussit est de se concentrer sur des blancs puissants à forte acidité avec un peu de sucres résiduels. Ils vous permettront de contrebalancer les amertumes de la bière brune et d'offrir un bel accord. Pour les inconditionnels du rouge, favorisez des crus souples aux tanins fins et aux arômes fruités et épicés. Les vins rouges fortifiés sont ici à l'honneur comme les Maury, Banyuls ou Ruby Port.

Bonne dégustation,

Alexandre Morin,
Sommelier Consultant, Le Vin L'Emportera

Retrouvez la recette de L'Irish Stew ici :-)