Quels vins choisir pour son mariage ?
Quels vins choisir pour son mariage ?
Publié le mercredi 14 février 2018

Quels vins choisir pour son mariage ?

Le jour de la Saint-Valentin, on laisse un peu gagner l'œnophile fleur bleue qui est en nous et on commence à réfléchir à un point essentiel de l'organisation de notre mariage : la sélection du vin. Si un mariage sans cru délicieux pour célébrer est difficile à envisager, le choix de celui-ci s'annonce généralement compliqué et onéreux. Voici quelques conseils pour vous simplifier la tâche et trouver les quilles idéales pour le plus beau jour de votre vie.

Quelles bulles pour le vin d'honneur ?

Pour les inconditionnels du Champagne, n'hésitez pas à aller vers les petits producteurs qui, s'ils ne sont pas aussi célèbres que les grandes maisons, n'ont certainement pas à rougir de la qualité des vins qu'ils proposent, bien au contraire. Vous pourrez ainsi faire votre sélection parmi des vins représentatifs des multiples terroirs de la Champagne offrant une large palette d'expressions et bien plus accessibles financièrement.
Si vous êtes ouverts à différents types de bulles, tout un monde de vins effervescents s'ouvre à vous : les crémants de Loire, d'Alsace ou encore du Jura avec leur méthode traditionnelle identique à celle du Champagne mais des terroirs bien distincts, le Cava espagnol, le Prosecco italien, le Sekt allemand, ou bien un pétillant naturel pour un mariage engagé. Quel que soit l'effervescent pour lequel votre cœur balance, choisissez-le de préférence brut pour plaire au plus grand nombre.

Des appellations classiques pour le repas ?

Pas forcément, et pourquoi, justement, ne pas bousculer un peu les codes ? On oublie le triptyque classique (blanc de Bourgogne en entrée, rouge de Bordeaux pour le plat et Champagne pour le dessert et le vin d'honneur) que l'on nous a imposé de génération en génération et on se prépare à savourer de beaux accords avec des appellations de la France et du monde entier.
En fonction de votre menu, côté blanc sec, un riesling alsacien ou allemand séduira tous les palais. Côté rouge, vous pouvez opter pour un vin léger type Beaujolais et si vous vous sentez d'humeur particulièrement romantique (ce qui sera probablement le cas au vu de l'événement), un Saint-Amour. Pour un rouge plus corsé, profitez de la puissance d'un Cornas sombre et riche ou d'un Vino Nobile di Montepulciano.

Et si on oubliait les traditionnelles bulles pour la pièce montée ? En effet, un blanc moelleux constituera un accord bien plus agréable. Un Loupiac ou un Montlouis-sur-Loire par exemple, des crus qui conservent une belle fraicheur. Cependant, si finir sur une note pétillante est essentiel pour vous, bousculez un peu les a priori et servez un Moscato d'Asti italien qui sera bien plus adapté qu'un Champagne brut.

Combien de bouteilles acheter ?

De manière générale, on compte une bouteille pour 3 convives pour le vin d'honneur et les crus servis lors du repas. Pour le dessert, ce sera plutôt une bouteille pour 4 à 5 convives, ces derniers ayant tendance à boire moins en fin de repas. Ces estimations doivent tout de même être adaptées selon le profil de vos invités que vous êtes les seuls à pouvoir définir. Alors, plutôt petits buveurs, bons vivants ou carrément fêtards ?