Quels vins boire avec le bœuf bourguignon ?
Publié le lundi 20 octobre 2014

Quels vins boire avec le bœuf bourguignon ?

Longtemps cantonné aux déjeuners dominicaux, le bœuf bourguignon s'invite à nouveau sur les tables des gourmets. Des néo-bistrots parisiens aux cuisines des foodistas, ce plat traditionnel mijoté pendant plusieurs heures marque le retour aux produits du terroir. Les cocottes en fonte sont toujours de mise. Loin des portions individuelles, le bœuf bourguignon est un plat qui se partage. L'association avec le vin, elle, est toute trouvée : n'hésitez pas à jouer la carte de l'accord régional en débouchant une bouteille de Bourgogne.

Avec un vin rouge

Cuit à l'étouffée avec du vin rouge, des oignons, des carottes, des pommes de terre et des aromates, le bœuf bourguignon se révèle fondant et savoureux. Oubliez les vins blancs. Trop fins, ils s'effaceraient complètement devant la viande et sa sauce parfumée. A l'inverse, les vins rouges trop corsés, comme un Languedoc ou un vin de la Vallée du Rhône, ne conviendraient pas non plus. La cuisson lente du bœuf permet d'atténuer la puissance de la viande : les tanins trop prononcés domineraient alors l'accord. Mieux vaut se tourner vers des vins rouges fruités et veloutés, à l'image des Bourgognes rouges. Si la plupart des pinots noirs conviennent parfaitement, quelques appellations subliment le bœuf bourguignon.

Les appellations idéales

Savigny-les-Beaune : Elaboré à partir de raisins issus du cépage pinot noir, comme le veut la tradition bourguignonne, le Savigny-les-Beaune se distingue par sa finesse et sa structure. On retrouve des notes légèrement épicées qui rappellent le goût subtil du bœuf bourguignon. Un accord équilibré, qui souligne toute la finesse du terroir de la région.

Chambolle-Musigny : Moins connu que les vins phares de la Côte-de-Nuits, comme le Gevrey-Chambertin, le Fixin ou le Nuits-Saint-Georges, le Chambolle-Musigny est un vin fin et féminin. Les arômes de fruits rouges propres au pinot noir, très présents, se marient très bien avec la viande fondante du bœuf bourguignon.

Pommard : C'est l'alternative qui plaît aux amateurs de vins charpentés. Plus structuré qu'un Savigny-les-Beaune ou un Chambolle-Musigny, le Pommard est un vin de garde aux arômes de petits fruits noirs, comme la myrtille, le cassis et la mûre. Les notes de cuir et de chocolat qu'il développe avec le temps s'accordent particulièrement bien avec la sauce à base de vin rouge du bœuf bourguignon.

Alexandra Reveillon

Merci à Sébastien Dreville, sommelier du Petit Bacchus.