Quels vins avec une entrecôte à la bordelaise ?

Quels vins avec une entrecôte à la bordelaise ?

L’entrecôte à la bordelaise est le plat de saison par excellence, une recette de terroir pour un retour aux sources réconfortant. Quels vins pour l’accompagner ?

On l’appelle aussi sauce marchand de vin, en référence à sa ville d’origine, Bordeaux, capitale française (voire mondiale) du vin rouge d’appellation, place animée du commerce du vin, comme en témoignent les anciens chais du quartier des Chartrons.

Il apparaît donc comme une évidence de retrouver le fameux breuvage bordelais dans la liste des ingrédients ; une belle entrecôte de votre boucher préféré, délicatement nappée par une sauce au vin rouge et échalotes.

C’est peut-être une lapalissade de préciser la couleur qui va se retrouver dans votre verre pour l’accompagner. Un rouge certes, mais pas n’importe lequel !

Une cuvée structurée, à l’équilibre bien ficelé par ses tanins qui vont mordre dans l’entrecôte, assez concentrée afin de rivaliser avec la puissance de la sauce (voir notre article La nouvelle version te convient Qu’est-ce que l’équilibre en bouche d’un vin ?).

L’accord régional par excellence avec un vin de Bordeaux, comme le Domaine du Carrelet 2018 (voir notre article Le Domaine du Carrelet, un petit nouveau qui va vous emballer !).

Sur le superbe terroir des graves, la nouvelle gamme du célèbre Château de Chantegrive, Oiseaux de Chantegrive, vous enchantera avec sa cuvée L’Origine, 2018. Un rouge de bonne compagnie, croquant et gouleyant. Un délice de fruits rouges frais, relevés de notes poivrées.

A flanc de coteaux dominant la Garonne, le Château Mons La Graveyre est un petit nouveau (2,20 ha seulement) de l’appellation Cadillac Côtes de Bordeaux. Un millésime 2017 d’une richesse incroyable, structuré par des tanins ourlés, qui s’épanouit sur un joli fruité.

On joue dans la cour des grands avec une très belle propriété au cœur de la légendaire AOP Pomerol. Le Château Clinet 2013 est juste invraisemblable de puissance et d’élégance, avec une aromatique dingue de cassis, menthe sauvage, poivre fraîchement moulu.

Cependant, l’entrecôte à la bordelaise est aisément capable de dépasser la frontière vinicole girondine !

Un mariage passionnel entre deux protagonistes aux caractères bien trempés, comme on en rencontre à Cahors, le fief du Malbec, Madiran, l’emblème du Tannat, en Languedoc et son authentique Carignan.

Une union tout en douceur avec un Grenache du Roussillon, une Syrah des Côtes du Rhône, un Gamay des Crus du Beaujolais, un Cabernet Franc de Chinon.

Avec une entrecôte à la bordelaise, le ballon de rouge est de rigueur !