Que boire avec une salade césar ?
Que boire avec une salade césar ?
Publié le vendredi 20 juillet 2018

Que boire avec une salade césar ?

Aujourd'hui je m'intéresse à un grand classique des plats estivaux légers et gourmands, que l'on trouve à la carte de la plupart des restaurants : la salade césar. Généralement synonyme de retour des beaux jours, on aime la déguster en terrasse, lors d'un après-midi ensoleillé. Si l'on pourrait penser que son nom est un hommage au célèbre empereur, il fait en réalité référence à Caesar Cardini qui en inventa la recette, en particulier cette sauce si singulière. Alors installé au Mexique, la légende raconte qu'il l'aurait créée avec les ingrédients qui restaient dans ses fonds de tiroir. Il ne savait pas encore qu'elle deviendrait un incontournable de la gastronomie américaine et qu'elle s'exporterait à travers le monde.

Composé de laitue romaine, de croûtons à l'ail, de poulet grillé ou frit, de copeaux de parmesan et d'une sauce crémeuse relevée avec des anchois, ce mets est une explosion de saveurs qui peut s'avérer compliqué à marier. Alors quels crus ouvrir avec votre salade césar ?

L'accord classique : un blanc sec

La volaille et la sauce crémeuse appellent un blanc sec pour compenser le gras de ces ingrédients et délivrer une alliance équilibrée. L'idéal est donc d'aller en Loire, avec un vin de l'appellation Sancerre, ou en Bourgogne, pour déguster un Chablis ou un Pouilly-Fuissé. Des crus reconnus pour leur minéralité qui formeront ici un accord adéquat. On peut également partir à l'étranger avec un Chardonnay venu de Californie pour gagner en intensité et en puissance. Ce type de vin saura trouver sa place face à toutes les saveurs de ce mets, tout en les laissant s'exprimer. Et pourquoi pas un vin blanc de Provence, et plus précisément de l'AOC Palette ? On recherche ici une cuvée gourmande et ample qui fait la part belle aux arômes fruités et floraux. Pour les plus festifs, n'hésitez pas à ouvrir des bulles avec un Crémant de Bourgogne ou d'Alsace. Des vins légers, avec une belle vivacité en bouche et une pointe de rondeur.

L'accord estival : un rosé

Pour un accord qui sent bon l'été et les repas conviviaux à l'extérieur, on peut opter pour un vin rosé frais, désaltérant et rafraichissant venu du sud de la France. On peut aller le chercher du côté de la Provence, de la Corse, ou de la Vallée du Rhône avec un Tavel. On joue ici sur une alliance plus originale avec plus de fruité. On évite cependant les rosés doux comme le Cabernet d'Anjou pour se concentrer sur des crus secs, aux notes d'agrumes avec une grande fraicheur. Des vins de copains subtils et agréables qui sublimeront cette recette simple et délicieuse.