Que boire avec un poulet rôti ?
Que boire avec un poulet rôti ?
Publié le samedi 25 novembre 2017

Que boire avec un poulet rôti ?

Grand classique de la gastronomie française, le poulet rôti est le repas dominical par excellence. Qu'il sorte directement de chez le rôtisseur ou de la cuisine familiale, sa simplicité et sa gourmandise en ont fait le plat de prédilection des weekends de retrouvailles. Entre peau croustillante et savoureuse, chair tendre et fondante et jus gourmand, quel vin ouvrir pour sublimer ce met du quotidien ?

Un blanc vif

L'accord classique avec un poulet rôti reste un vin blanc vif avec une belle acidité qui apportera un coup de fouet au plat. Pour cela, direction la Vallée de la Loire avec un Sancerre. L'appellation offre des crus fins et fruités qui délivrent de magnifiques notes de fruits blancs. Petit plus pour sa fraicheur qui permet d'équilibrer le gras du poulet.

Vous pouvez également faire un tour du côté de l'Alsace avec un Riesling. Un peu plus fruité que le Sancerre, il jouera plutôt sur des arômes d'agrumes et une minéralité intéressante. Sa finesse et son acidité lui permettront de se démarquer tout en sublimant les saveurs de ce plat.

Un rouge souple

Si pour vous un repas dominical ne peut pas se faire sans une bouteille de rouge sur la table, aucun problème, cela peut aussi constituer un accord idéal. Quelques règles à préciser cependant : on en choisit un qui ne soit pas trop tannique et qui fasse la part belle au fruit. Pour cela, rien de mieux qu'un vin issu du Pinot Noir. En route pour la Bourgogne, donc, et ses appellations communales. Ainsi, un Aloxe Corton rond et velouté, avec un caractère fruité marqué, sera parfait. Laissez-vous séduire par son bouquet aromatique autour des épices et du sous-bois, et ses tanins fondus en bouche.

Un moelleux

Pour un accord original, surprenant et délicieux, n'hésitez pas à déboucher un vin blanc avec une bonne sucrosité qui apportera du relief et de la gourmandise à ce plat. En effet, un Sauternes sera incroyable sur un poulet moelleux à la peau croustillante, presque caramélisée. Entre gras, équilibre et pointe d'acidité, un mariage audacieux qui ravira tous les épicuriens.