Que boire avec un flan ?

Que boire avec un flan ?

Qu’il soit pâtissier et posé sur une pâte brisée ou servi dans une version plus simpliste, le flan est un incontournable de la cuisine française. Généralement lié à nos souvenirs d’enfance, il représente une véritable madeleine de Proust avec son appareil délicat à base d’œufs battus, de lait ou crème fraîche, de sucre et d’une pointe de vanille.

Moelleux et ferme à la fois lorsqu’il est bien préparé, il doit être crémeux tout en conservant une certaine mâche. Grand classique, on le retrouve à travers le monde sous divers noms, parmi lesquels le pastel de nata au Portugal et la custard tart au Royaume-Uni. Ce dessert gourmand mais neutre peut être agrémenté de multiples préparations. Si le nappage au caramel reste le plus commun, il n’est pas rare de le retrouver accompagné d’un coulis de fruits ou de chocolat pour un résultat fondant. Autrefois servi en entremets, soit entre le fromage et le dessert, il a désormais pour seul rôle de conclure le repas. Alors quelle bouteille ouvrir pour sublimer cette dégustation ?

Un blanc doux

Le meilleur allié d’un plat aussi simple que le flan s’avère être un vin moelleux. Pour dénicher le cru idéal, on peut se rendre dans la Vallée de la Loire avec l’appellation Coteaux de l’Aubance, dans le Sud-Ouest avec un Pacherenc du Vic Bilh, ou encore en Alsace avec un Riesling vendanges tardives. Le plus important étant de choisir des vins ayant une belle acidité pour éviter une fin de repas trop lourde sur le palais. On sélectionne donc des cuvées vives qui apporteront un équilibre essentiel.

Cela peut également être le cas de vins doux naturels comme le Muscat de Lunel ou le Rivesaltes. Et si vous servez un flan chocolat, vous pouvez rester dans cette thématique mais varier avec du rouge comme un Banyuls ou un Maury.

Un vin de liqueur

Pour un accord explosif, orientez-vous vers un Pineau des Charentes ou un Floc de Gascogne. On les choisit plutôt jeunes, pour sublimer ce dessert très simple sans l’effacer. Intenses et complexes, ils offrent des bouquets sur les fruits frais tels que la pêche ou la figue. Entre générosité et finesse, ils sont réputés pour leur vivacité qui éveille les papilles. De plus, leur opulence fera écho au crémeux du flan.

Et avec un flan coco ?

Dans sa version coco, il sera incroyable mêlé aux fruits exotiques d’un vin alsacien à base du cépage Gewurztraminer. Dans le registre blanc sec corsé et opulent, on peut aussi opter pour un Condrieu issu du Viognier. Extrêmement aromatiques, ces vins délivrent des notes fruitées puissantes et une jolie rondeur en bouche. Un Chenin de Loire sera également du plus bel effet.