Que boire avec un croque-monsieur ?
Que boire avec un croque-monsieur ?
Publié le vendredi 28 septembre 2018

Que boire avec un croque-monsieur ?

Impossible de se revendiquer français pour quiconque ne connaîtrait pas l'incontournable croque-monsieur, ou croque pour les intimes. Un pain de mie moelleux à l'intérieur et croustillant à l'extérieur, une belle tranche de jambon blanc, de l'emmental gourmand et une sauce béchamel onctueuse, selon les recettes, composent ce sandwich savoureux à déguster à la maison ou dans la plupart des brasseries.

Si l'origine de son nom reste encore aujourd'hui incertaine, une histoire semble tout de même se distinguer de toutes les autres. Il s'agit de celle de Michel Lunarca, bistrotier à Paris au début du XXe siècle. A la tête du café Le bel âge, il était poursuivi par une réputation de cannibale certainement propagée par ses concurrents, jaloux du succès de son commerce auprès de la haute société, une clientèle convoitée. Un jour, en manque de baguette, il propose un sandwich au pain de mie. Alors qu'un client séduit lui demande quelle viande le compose, il répond avec humour de la viande de monsieur, évidemment. L'hilarité provoquée dans le restaurant fût telle que dès le lendemain le croque-monsieur apparaissait sur la carte de l'établissement. Mais quel vin servir avec ce sandwich légendaire ?

Un rouge léger

Mets d'une grande simplicité, le croque-monsieur est idéal pour les déjeuners sur le pouce. Il appelle notamment de la légèreté et du fruit. Son allié idéal ? Un Anjou issu du cépage Gamay, un Saint-Pourçain ou un Touraine venus tous les trois des vignobles de la Loire. Dans le même registre, de l'autre côté de la France mais toujours à base de Gamay, un Beaujolais-Villages constituera une belle association. Sa tranche épaisse de jambon pourra aussi être sublimée par la délicatesse d'un Pinot Noir alsacien.

Un blanc vif

Pour les aficionados de vin blanc qui privilégient également un croque-monsieur à la béchamel, n'hésitez pas à opter pour un vin blanc présentant une belle trame acide. De quoi apporter un peu de légèreté et de fraîcheur à ce plat qui gagne alors en gras et en onctuosité. De plus, ce type de cru forme un mariage parfait avec l'emmental. Pour dénicher ces pépites, partez vers la Bourgogne, où l'appellation Mâcon vous offrira l'expression du Chardonnay idéale pour ce type d'accord. Au programme : de la finesse, de la minéralité et de la rondeur. Pour une alliance plus surprenante, ouvrez un Chignin-Bergeron venu de Savoie. Ces vins qui oscillent entre puissance et vivacité délivrent un beau bouquet fruité.