Que boire avec la cuisine tandoori ?

Que boire avec la cuisine tandoori ?

Tous les amateurs de gastronomie indienne connaissent bien le tandoori, ce mélange d’épices originaire du Pendjab, dans le nord du pays. On apprécie tout particulièrement la grande richesse aromatique, le fruité et la chaleur de cette fine poudre rouge. Mais ce ne sont pas ses seules qualités.

Certes, on l’associe tout de suite aux épices, de la cannelle au paprika, en passant par le cumin, le fenouil, le curcuma, le gingembre, le piment, ou encore le poivre noir. Cependant, il incarne bien plus que ça. En effet, son nom vient d’un ustensile de cuisson, le tandoor. Il s’agit d’un four en terre cuite dans lequel on introduit les aliments une fois qu’il ne reste plus que les braises. Ceux-ci ont généralement été marinés dans une sauce au yaourt et aux fameuses épices, lesquelles sont capables de rehausser en un tour de main une viande ou un poisson. Le tandoori est donc une manière de cuisiner à part entière. Ses mets délivrent de merveilleuses senteurs et saveurs. Quel vin saura les magnifier ?

Avec le traditionnel poulet tandoori

Commençons par le grand classique au poulet. Il appréciera la compagnie d’un vin blanc aromatique comme un Alsace Gewurztraminer. Ce dernier oscille joliment entre opulence et fraîcheur, structure et onctuosité. Une ambivalence idéale avec un plat si riche. Vous pouvez aussi opter pour un rosé méditerranéen. La Corse regorge de crus francs et souples avec des notes de poivre qui rappelleront celles du tandoori. Dernière option, un Cabernet d’Anjou en Loire. Rosé encore, mais issu du Cabernet Franc et du Cabernet Sauvignon. Intense, il possède une tendresse qui viendra tempérer le piquant du mets.

La version festive à l’agneau

L’agneau est une viande réservée aux célébrations, notamment à cause de son prix, qui s’accommode parfaitement du tandoori. Avec autant de puissance, n’hésitez pas à tenter les vins rouges. Un Vacqueyras de la Vallée du Rhône par exemple. Profond, il offre un nez de fruits mûrs parfois compotés et d’épices. Ses tanins sont présents mais fondus, ce qui est essentiel ici car des mets très épicés ont tendance à les durcir. Un Vosne-Romanée de Bourgogne également. La délicatesse du Pinot Noir, des fragrances de fruits noirs et une superbe bouche veloutée.

Ou avec une recette originale au poisson

Moins courant, il n’est toutefois pas rare de déguster un tandoori de poisson. Du cabillaud au saumon, le choix est vaste. Vous pouvez pencher pour un Pouilly-Fumé, en Loire. Structure, parfums, élégance, mais aussi une minéralité qui saura sublimer la finesse du poisson. Ou jouer sur le contraste avec un vin doux. On se dirige tout de même vers une appellation connue pour sa fraîcheur et son équilibre : Alsace Riesling Vendanges Tardives. Ce grand compagnon de la cuisine exotique propose une incroyable complexité, et, surtout, une certaine vivacité qui contrebalance la rondeur et sera du plus bel effet avec le tandoori.

Publié , par Marie - Drink a beat