Les formations dans le vin : vers quelle(s) structure(s) se tourner ?

Les formations dans le vin : vers quelle(s) structure(s) se tourner ?

Que ce soit pour se réorienter professionnellement ou simplement pour perfectionner sa culture œnologique, il existe une offre pléthorique de formations proposées dans l’univers de la dégustation, de la viticulture ou de l’œnologie. Les programmes peuvent aller de l’initiation à l’expertise du vin et desservir ou non des certifications diplômantes. Pour s’y retrouver plus facilement, faîtes le tri parmi les différentes formations proposées.

Formations professionnelles à distance & ateliers pédagogiques

Des cours d’initiation pour acquérir les bases œnologiques

Pour s’initier à la dégustation, compléter une formation ou simplement peaufiner ses connaissances dans le vin, il existe différents cours et ateliers œnologiques. Ces derniers sont dispensés en présentiel à Paris, en Province ou même proposés à distance. Parmi eux, on retrouve souvent des cours d’initiation à la dégustation, aux cépages, aux accords mets & vins ou encore à une région ou une appellation particulière. Ces cours - comme le CFV (certificat des fondamentaux du vin) de l’école du COAM - sont dispensés par des organismes de formation ou des formateurs indépendants. Allant généralement d’un à cinq jour(s), ces formations de courte durée sont un bon moyen pour acquérir les bases théoriques. Ils s’adressent aux amateurs de vin à la recherche de méthode de dégustation et de fondamentaux du vin et peuvent aussi s’articuler sous forme de stages ou de week-ends d’initiation.

Des certifications diplômantes délivrés par des organismes internationaux

Pour obtenir une certification de niveau intermédiaire ou plus expérimentée et faire évoluer ses compétences œnologiques, il existe aussi des programmes phares comme le WSET ou la Wine Scholar Guild. Ces types de formation - qui viennent du monde anglophone - délivrent des diplômes dans différentes villes de France avec des niveaux de complexité diverses.
Chaque niveau de certification a des objectifs précis. Ces diplômes peuvent compléter une autre formation et permettent aux recruteurs - professionnels du secteur - de classer plus facilement le niveau de connaissances œnologiques d’un candidat.
Ces cours, reconnus internationalement, s’adressent davantage aux personnes qui souhaitent se réorienter dans les métiers de la restauration, de l’hôtellerie, de la distribution du vin ou encore dans le marketing lié au vin.

Un parcours professionnalisant pour chaque métier du vin

Bac Pro, Brevet Pro, BTS - BTSA, certificats, Diplômes Nationaux d'œnologue (DNO), Diplômes Universitaires, Licences et Licences Professionnelles, Master 1ou 2, MBA, Formation Viticulture, Formation ingénieur, Formation Commerciale, Formation Sommelier, Formation de Droit…

Pour faire carrière dans l’univers du vin et se former aux différents métiers du secteur, différentes options sont envisageables. Plus ou moins longues et qualifiantes, ces dernières peuvent se choisir en fonction de la spécialisation, de la situation géographique des établissements ou encore de la durée des études.

Production, commerce & service

Pour réussir son projet professionnel et orienter sa formation dans la bonne direction, il convient d’abord de définir préalablement le métier envisagé. Dans la filière du vin, il existe un panel très varié de professions. Ces dernières sont globalement classées en trois catégories de métiers qui nécessitent une formation adaptée : la production, le commerce et le service.

La production est destinée à tous ceux qui travaillent à la vigne ou élaborent le vin. On parle alors d’ouvriers viticoles, de maître de chai, d’ingénieurs ou d’œnologues. Pour se former aux métiers d’ouvrier agricole, entretenir la vigne ou apprendre plus globalement à conduire une exploitation viticole, il est possible de se tourner vers des formations courtes disponibles à partir de la 3ème ou du Bac. Parmi elles, on retrouve le Bac Pro Conduite et Gestion de l’exploitation agricole option vigne et vin, le BTSA Viticulture-œnologie, le CAPA Vigne et vin ou le BPA option travaux de la vigne et du vin. Pour devenir Chef de Culture, la formation BTSA ou BTS Agricole Viticulture œnologie ou le doctorat à la Faculté d’œnologie sera plus adapté.

Le diplôme national d’œnologue (le DNO) de niveau master (Bac +5) est la seule formation habilitée pour exercer la profession d’œnologue, de chef de cave ou de directeur technique. Un diplôme complété par une formation d’ingénieur en agriculture ou en agronomie avec une spécialité viticulture œnologie.

Le BTSA technico-commercial (option vins et spiritueux), la licence professionnelle commercialisation, gestion et marketing viti-vinicole, ou encore le master commerce vin, management vins et spiritueux font partie des formations proposées pour un parcours plus orienté dans le secteur commercial du vin.

Les cavistes, chefs de rayon, sommeliers - qui ont un rôle de conseil pour les consommateurs à la recherche d’informations - se tourneront par exemple vers un diplôme de sommelier caviste. Il s’agit d’une formation dispensée dans différents établissements qui ouvre sur de nombreux métiers comme caviste, gérant de bar à vin, commercial ou responsable de domaine viticole...

Lisez notre article Œnologue versus Sommelier : lumière sur ces métiers de passionnés

Enfin, pour toutes les autres professions qui assument les fonctions de supports il existe des masters spécialisés dans des universités ou des écoles de commerce. Parmi ces métiers, on peut retrouver les juristes, les attachés de presse, les journalistes, les directeurs financiers, les agences de communication, les designers ou encore tous les fournisseurs. Ils participent eux aussi à faire briller le secteur du monde viticole.

Les formations œnologiques diplômantes classées par région

Découvrez le métier d'œnologue !

Alsace

IUT de Colmar

Bordeaux

- Université de Bordeaux/ISVV
- Bordeaux Sciences Agro
- IAE de Bordeaux/Université de Bordeaux
- IPC Vins & Spiritueux CCI Bordeaux
- Université de Bordeaux/Faculté d'Economie, Gestion/ISVV/Centre de Formation Beauséjour
- Université de Bordeaux/ISVV
- KEDGE
- MSc & MBA INSEEC Bordeaux / Bordeaux International Wine Institute

Bourgogne

- IUVV Jules Guyot de l’université de Bourgogne
- AgroSup Dijon
- School of Wine & Spirits Business - Groupe ESC Dijon-Bourgogne

Champagne

- Université de Reims Champagne-Ardenne
- Université de Reims Champagne Ardenne/Avize viticampus
- LEGTA Avize

Midi-Pyrénées

- Université de Toulouse
- Lycée Agricole de Cahors le Montat, avec l'Université Paul Sabatier de Toulouse

Languedoc-Roussillon

- LEGTA de Carcassonne
- CFA de l'Aude
- Université de Perpignan Via Domitia
- IHEV Supagro Montpellier

Loire

- EPLEFPA Amboise Chambray-Lès-Tours
- ESA Angers Université François Rabelais Tours (IUT Tours)

Poitou-Charentes

- Maison Familiale et Rurale de Cherves Richemont
- IAE de Poitiers
- Lycée hôtelier de la Rochelle
- Université de Poitiers
- Lycée Agricole et Viticole de l'Oisellerie

Provence-Alpes-Côte d’Azur

- IFCO Marseille
- IFCO Paris
- ICOP - Institut de Chimie Œnologie de Provence
- Université d'Avignon

Rhône-Alpes

- Université du vin de Suze-La-Rousse
- Université du vin de Suze-La-Rousse avec l'IUT de Valence Somme et l'Université Pierre Mendès France de Grenoble
- Université du vin de Suze-La-Rousse avec l'Université d'Aix-Marseille

Publié , par Mlle boit du rouge
Mise à jour effectuée