Le ban des vendanges, une tradition viticole

Le ban des vendanges, une tradition viticole

Grande fête de lancement de la récolte annuelle, le ban des vendanges est une tradition Antique que l’on retrouve en Rome ancienne. Elle bénéficie donc d’une histoire ancestrale, et a connu de nombreuses étapes avant de devenir la manifestation culturelle et festive que l’on connaît désormais.

Une loi féodale…

Le droit de ban, que l’on appelle aussi bannus, est d’origine germanique. Il donnait aux souverains des dynasties mérovingienne et carolingienne le pouvoir d’édicter des règles et proclamations publiques. Et puisqu’il n’avait aucune limite, il fût logiquement repris par les seigneurs de l’époque féodale qui pouvaient alors s’approprier ce que bon leur semblait. On lui connaît deux provenances : celle du mot bannir, châtiment imposé lorsque la règle n’est pas respectée, et celle de bannière, qui renvoie plus à la protection du seigneur.

Après toutes ces explications, vous aurez donc deviné que le ban des vendanges est l’autorisation de la récolte du raisin.

Quant à la date imposée, elle l’aurait été par les seigneurs de l’époque qui auraient goûté bien trop de baies loin d’être à maturité optimale. Elle varie chaque année en fonction des spécificités du millésime. Mais cette coutume, très liée aux privilèges des seigneurs, fût abolie sous la Révolution Française. Une loi de 1794 stipule ainsi que Chaque propriétaire sera libre de faire sa récolte de quelque nature qu’elle soit, à l’époque qui lui conviendra, pourvu qu’il ne cause aucun dommage aux propriétaires voisins. Cependant, dans les pays ou le ban des vendanges est en usage, il pourra être fait chaque année un règlement par le Conseil de la commune. A l’heure actuelle, si la préfecture définit la date de début des vendanges, elle affiche plus de souplesse que les seigneurs d’antan et autorise de nombreuses dérogations. Elle vise avant tout à préserver la qualité des vins.

… devenue une fête annuelle

Le ban des vendanges d’aujourd’hui est bien loin de cette définition austère et purement légale. À Saint-Émilion, ce sont plus de 800 personnes qui se rejoignent pour acclamer le début des vendanges. Cortèges dans les rues de la ville, repas gourmand et spectacles époustouflants rythment cette soirée prestigieuse. De l’autre côté de la France, à Avignon, ce sont tous les vins de la Vallée du Rhône qui sont célébrés. Petits et grands se retrouvent au village d’animations pour tout apprendre de la viticulture. Ils peuvent aussi admirer le défilé des confréries bachiques, participer à des ateliers découvertes, se régaler sur le marché gourmand et danser au Grand Bal.

La règle féodale n’est plus mais les festivités, elles, persistent encore !