La Bio'teille : une alternative à la bouteille en verre ?

La Bio'teille : une alternative à la bouteille en verre ?

Des innovations dans le monde du vin, il en existe à la pelle et chaque nouvelle journée apporte son lot de nouveautés. Beaucoup ne dépassent malheureusement pas le stade d’étude mais certains projets aboutissent pour notre plus grand plaisir. D’autant plus lorsque cela est imaginé, conçu et fabriqué en France comme le concept de la Bio’teille créée par un duo d’amis du sud. Gros plan sur une idée née de balades sur les chemins.

Une innovation au service de la mobilité

Ce que nous propose cette start-up tout droit venue de Marseille fait partie des véritables idées nouvelles, qui pourraient se concrétiser rapidement en terme de production à grande échelle, afin de proposer une alternative complémentaire et écologique à la fabrication de bouteilles en verre.

Le vin est indissociable de la bouteille en verre (lisez notre article Quels sont les avantages de la bouteille en verre pour le vin ?.
Qu’elle soit teintée ou translucide, la bouteille, dans tous ses formats, représente un certain gage de qualité tant dans sa robustesse que du point de vue vieillissement, assurant ainsi avec le bouchon en liège, un combo gagnant.
Bien que la filière du verre soit assez vertueuse en France avec pas loin de 98% d’emballages recyclés sur le territoire, elle nécessite tout de même une part importante de transport à cause du poids et du volume des bouteilles.

Crédit photo @Le Petit Baroudeur
Crédit photo @Le Petit Baroudeur

Et c’est là que deux jeunes marseillais ont eu l’idée innovante de proposer un contenant différent pour des vins plus simples et qui ne nécessitent pas de vieillissement.
Ces deux baroudeurs, Victor Roux et Marin Belorgey ont créé la Bio’teille. Il s’agit d’une coque en cellulose recyclé - de la pâte à papier - compactée et qui prend la forme d’une bouteille de vin. Ils ont astucieusement glissé, à l’intérieur de cette coque, une poche en plastique mono-matériau rempli du divin nectar.

Alors votre réaction première sera comme la mienne mais quel est l’intérêt écologique si on met du plastique dedans ?. Certes je réagis comme vous mais la réponse est toute trouvée : contrairement aux cubis et BiB qui eux sont produits avec des poches plastiques faites de plusieurs matériaux et donc impossibles à recycler, la poche de la Bio’teille elle est facilement recyclable comme une bouteille d’eau en plastique puisque conçue en PE (polyéthylène).

Le Petit Baroudeur - nom tout trouvé de cette start-up - est naturellement allé toquer aux portes des vignerons de Provence afin de leur proposer la mise en bouteille de certaines cuvées, prêtes à déguster. Ils se déplacent ainsi de propriété en propriété avec leur propre embouteilleuse et ont prévu un tour de France des châteaux dans les prochains mois afin de convertir un maximum d’appellations à cette brillante idée et ainsi développer l’activité.

Mais l’écologie n’est pas l’unique intérêt de cette invention. Comme le nom de leur société l’indique, les deux amis sont des baroudeurs de toujours et en avaient assez de se balader avec une bouteille de vin, lourde, dans le sac à dos et ensuite de devoir continuer à la porter une fois vidée. Avec la Bio’teille, un simple bouchon à vis et vous pourrez déguster votre vin lors d’un pique-nique après une longue balade. Bonus, la bouteille une fois finie ne pèsera plus rien dans votre dos. Une fois vide, vous n’avez qu’à séparer la coque en carton de sa poche intérieure. La coque est intégralement biodégradable et la poche à placer avec le carton pour son recyclage.

En terme de chiffres, la Bio’teille présente beaucoup d’avantages : 8 fois plus légère qu’une bouteille en verre (elle pèse seulement 53 grammes !) , elle permet de garder le vin frais 30% plus longtemps une fois sortie du frigo et a été produite avec 5 fois moins d’émissions de CO2 .

Pour avoir eu l’occasion depuis quelques années de rencontrer pas mal de concepteurs avec des idées sans doute brillantes, ce concept là me séduit particulièrement par la simplicité et la cohérence de son utilisation. La Bio’teille ne cherche pas à faire de l’ombre à la bouteille traditionnelle en verre mais propose une alternative légère, facilement transportable et résolument moderne dans sa proposition de consommation du vin.

Espérons que les propriétés françaises mais également à travers le monde, sauront accueillir favorablement l’idée de Victor et de Marin afin de proposer un contenant adapté à la mobilité des amateurs de vins et soucieux d’impacter au minimum la planète.

Après la canette, voici la bouteille en carton. Voilà un bon nouveau coup de pied plutôt bienvenu dans le monde feutré du vin !

]
Publié , par God Bless Bacchus