L’Artnoa : maison des vins à Biarritz

L’Artnoa : maison des vins à Biarritz

En basque Arnoa signifie le vin. Antoine, le fondateur d’Artnoa y a ajouté un T. Un jeu de mots non dépourvu de sens car sélectionner les meilleurs nectars, valoriser les producteurs, faire déguster avec professionnalisme, bref servir de bons vins… c’est tout un arT ! Ne croyez pas cependant que l’Artnoa est réservé aux initiés. Ici pas de chichis. Le vin est avant tout une passion qu’Antoine et Damien, le duo biarrot, souhaite transmettre. Et ils y parviennent avec brio. Leur bar à vins est une référence au Pays-Basque. Laissez-moi vous dire pourquoi !
L’esprit de l’Artnoa : un vin, un homme, une histoire
L’Artnoa est placée depuis toujours sous le signe de l’amitié et de l’humain. L’amitié entre Damien, sommelier de profession qui rencontre Antoine sur les bancs d’un BTS viticulture œnologie à Bordeaux. L’un a déjà roulé sa bosse dans de grands restaurants, l’autre vient d’avoir son bac. Tous deux sont passionnés par le vin et adorent le Pays-Basque.

Antoine, le fondateur d'Artnoa
Antoine, le fondateur d'Artnoa

En 2007, Antoine fonde l’Artnoa à Biarritz et convainc quelques années plus tard son ami (alors reparti dans la restauration étoilée) de le rejoindre. Ensemble, ils font des étincelles et l’Artnoa devient une institution, y compris auprès des professionnels (voir plus bas).
Pour nous le rapport humain est primordial. Les clients nous connaissent et on connaît nos clients. Idem pour les vignerons. m’explique Damien, tout sourire. Malgré le monde qui afflue au bar un mardi d’automne, il prend le temps de parler à chacun de ses clients, de présenter les vins avec précision et enthousiasme.

Quand, en servant un verre, tu peux parler de la personne qui a fait ce vin et de son histoire, alors c’est gagné !.

Le vin et les mets d'Artnoa
Le vin et les mets d'Artnoa

Damien et Antoine marchent au coup de cœur. Derrière chaque bouteille il y a une belle rencontre, comme avec Simon Gastrein du Hameau Touche Bœuf dont ils parlent avec admiration. Simon fait des Gamay Syrah dans la vallée du Rhône. Ça fait plaisir de rencontrer un gars comme ça, qui se lance hors des AOC et IGP. Il fait preuve d’un sacré courage et surtout il a une vraie patte ! Il a sorti un blanc incroyable et un rouge cuvée « Enclume qui a été notre vin de l’été ! C’est simple, tous nos clients voulaient en acheter des caisses. On a du limiter à 3 bouteilles par personne pour en faire profiter le plus grand nombre ! Avec cette cuvée on est dans la poésie. Je pourrais faire un commentaire de dégustation de 28 lignes tant ses vins sont parfaits ! »

Antoine et Damien sont aussi là où on ne les attend pas, faisant redécouvrir et apprécier l’Irouléguy aux plus sceptiques grâce à leur cuvée Artnoa co-créée à la cave Irouléguy à Saint Etienne de Baïgorry. C’était un vieux rêve de créer notre cuvée. Et là encore ça s’est fait car au départ de l’aventure, il y a un super feeling avec la cave Irouléguy.

La cave à vins de l'Artnoa
La cave à vins de l'Artnoa
Le comptoir de l'Artnoa
Le comptoir de l'Artnoa

Vous l’aurez compris, une bonne entente et un partage de valeurs sont essentiels pour qu’un vin intègre la cave de l’Artnoa, même si, évidemment, il faut que le vin plaise aussi !

Vins de choix et grignotages à juste prix

Pour établir leur carte, chaque semaine, Damien et Antoine piochent dans leur cave une trentaine de références proposées au verre. Les clients peuvent aussi choisir parmi 500 à 600 références de vins à la bouteille. De quoi donner le tournis mais comptez sur les maîtres des lieux et leur trio féminin, Marie-Astrid, Héloïse et Amaya, pour vous orienter et vous surprendre !
La sélection est franchement variée : les grands crus côtoient les vignobles plus confidentiels, les vins argentins se mêlent aux crus andalous. On essaye d’avoir une bonne représentation des vins européens : pour l’Espagne par exemple on ne se contente pas des vins de Navarre et de la Rioja. On propose aussi des vins de Galice, de Madrid, de Catalogne..

Cette offre très complète les différencie déjà des autres bars à vins du Pays-Basque. Mais l’Artnoa tire aussi son épingle du jeu en pratiquant des tarifs vraiment attractifs. Ici, les habitués savent bien qu’ils peuvent prendre un apéro de qualité pour 10 € par personne : des vins de qualité et une bonne boîte de pâté artisanal et le tour est joué !

La tablée de l'Artnoa
La tablée de l'Artnoa

Pour avoir pratiquement goûté à toutes les assiettes de l’Artnoa - dévouée que je suis - je peux vous conseiller :
- l’assortiment de charcuterie de Burgos à 12,50 € (délicieuse cecina notamment),

Le tarama de l'Artnoa
Le tarama de l'Artnoa

- le tarama de la célèbre maison locale Bartouilh à 10 €,

Les sardines de l'Artnoa
Les sardines de l'Artnoa

- l’ardoise Mais’or à 15 € (de merveilleuses petites sardines et anchois de première qualité),

Le houmous de l'Artnoa
Le houmous de l'Artnoa

- le houmous à 10 €
- l’assiette d’excellents fromages de la Fromagerie Gambetta, située à quelques mètres de là.

Tentants aussi, le caviar Casparian, le jambon à la truffe et le bellota que l’on testera une prochaine fois ! Pour les becs sucrés, il faudra se contenter d’un verre de moelleux car l’Artnoa n’a pas (encore ?) inscrit de desserts à son ardoise.

Si les incontournables charcuteries (coupées à la minute pour préserver au mieux saveurs et textures) restent à la carte toute l’année, les autres gourmandises varient selon les saisons. Cet été l’incroyable tomate-burrata a remporté tous les suffrages. Mais en attendant impatiemment son retour, on partira sur un bon Mont d’or qui réchauffe. Dans tous les cas, la qualité sera au rendez-vous car comme le dit Damien on préfère ne pas faire que mal faire

Artnoa ou le vin à 360 °

Quelques mots sur les multiples facettes de l’Artnoa ;
En 2019, l’Artnoa a créé Azoka : un salon ouvert au public, qui rassemble des dizaines de vignerons proposant dégustation et vente de leurs vins au prix de la propriété. Enorme succès !
Enfin depuis 2012, l’Artnoa s’adresse aussi aux professionnels avec Artnoa distribution qui leur permet de représenter et vendre les vins de leur bar-cave auprès des restaurants, bars et traiteurs de la région. Artnoa distribution propose même un volet conseil aux pros, les aidant dans l’élaboration de la carte des vins, les accords, etc.
Il y a un vrai travail à faire auprès des restaurateurs pour qu’ils ne prennent plus le vin pour le « truc qui fait gagner de l’argent. Il faut désacraliser le vin et notamment en termes de prix » explique Damien. Pour lui servir un vin c’est le connaître, l’apprécier, le valoriser.
Notre boulot c’est d’aller chercher un vin à 30 euros qui créé une émotion..
C’est ainsi que l’Artnoa déniche des pépites comme le vin de Géraldine Naval de Clos Maïa, dans le Larzac. Moins de 7 hectares de vignes pour un vin original que les basques prennent plaisir à (re)présenter dans la région.
Enfin si vous souhaitez découvrir toutes les propositions de l’Artnoa (masterclass, dégustations, privatisation etc.) n’hésitez pas à consulter leur site web.

Retrouvez l'ensemble de nos bonnes adresses sur Toutlevin !

Crédits photos : Artnoa