L’Alliance des Récoltants, des vignerons bordelais de caractère et engagés

L’Alliance des Récoltants, des vignerons bordelais de caractère et engagés

Si l’on dit souvent que vigneron est un métier de passion, c’est avant tout parce que cette profession demande un investissement profond. Il faut sans cesse palier aux aléas climatiques, notamment ces dernières années, apprendre à partager son savoir à des consommateurs envieux de découvrir cet univers fabuleux et savoir se distinguer sur un marché concurrentiel. Un éventail de compétences qu’il n’est pas toujours aisé de maîtriser. C’est pourquoi nombreux sont les vignerons qui s’allient sous une bannière collective pour s’entraider. Zoom sur l’une d’entre elles, L’Alliance des Récoltants.

Un synonyme de qualité et de sensibilité environnementale

Elle a été fondée en 2020 et fait donc figure de petite nouvelle dans le paysage des associations viticoles. Une naissance récente qui ne l’empêche pas de posséder de nombreuses qualités. Elle est régie par une charte aux multiples règles. Pour en faire partie, il faut avoir le statut de propriétaire récoltant. Cela signifie qu’ils cultivent eux-mêmes leurs terres, vinifient leurs vins et les mettent en bouteille à la propriété. Il faut aussi passer un audit de qualité basé sur trois piliers fondamentaux :
- la procédure de qualité
- celle de traçabilité
- et l’engagement environnemental.

Ce dernier point est extrêmement important. Les adhérents de L’Alliance des Récoltants doivent être en cours de labellisation Haute Valeur Environnementale 3 ou avoir déjà obtenu cette certification. Cette approche complète qui repose sur les préceptes de l’agro écologie concerne l’intégralité de l’exploitation. Elle est un signe de faible recours aux intrants et de préservation de la biodiversité.

Dernière étape, chaque cuvée candidate est dégustée par un jury d’experts de Sommelier International. Ce célèbre magazine à destination des professionnels et amateurs avertis, présent dans 55 pays, organise régulièrement des dégustations pour dénicher de nouvelles pépites à recommander. Ses 4 sommeliers sont donc parfaitement à leur aise dans cet exercice. Les vins doivent atteindre une note minimale de 86/100 pour pouvoir arborer le macaron de L’Alliance des Récoltants. Leurs critères de sélection ? L’apparence, la palette aromatique, la complexité, l’acidité, le corps et les tanins, le fruité, l’équilibre général, l’harmonie et la sensation globale. Rien n’est laissé au hasard. Ils recherchent des profils gustatifs modernes, adaptés aux envies des consommateurs actuels, tout en exprimant l’identité du terroir et en démontrant une personnalité unique et affirmée.

Une véritable communauté

Mais L’Alliance des Récoltants, ce sont surtout 32 vignerons de 21 appellations bordelaises qui se soutiennent. Ainsi, ils communiquent ensemble, auprès des particuliers et professionnels, à travers des événements tout au long de l’année. Ils ont aussi pensé un macaron reconnaissable facilement et des supports ingénieux pour la grande distribution. Ce sont des linéaires clairs, informatifs, designés et… interactifs. Munis de votre smartphone, scannez le QR code et imprégnez-vous de l’esprit de la propriété. Le vigneron vous emmène avec lui pour vous apprendre tout son savoir-faire et sa passion du terroir.

Le collectif orchestre également des formations sous forme de partage d’expérience. Ces groupes de travail abordent des thématiques diverses, du développement durable à la dégustation. Enfin, ils ont monté leur propre confrérie. Des intronisations ont lieu régulièrement sur la demande des Grands Maîtres ou de la personne elle-même, en tenue de cérémonie. Les intronisés s’engagent à défendre et transmettre les valeurs et les vins de l’association. Plus qu’une manifestation, un symbole de solidarité. A vous maintenant de partir à la découverte de leurs vins !

Publié , par Marie - Drink a beat
Mise à jour effectuée