IGP Côtes de Gascogne : des blancs qui ont du style

IGP Côtes de Gascogne : des blancs qui ont du style

L’été est arrivé !!! Soleil, vacances, amis... et vins blancs. Les voilà qui s’invitent à nos tables pour des moments inoubliables. Vous avez envie de faire le plein de gourmandise et de fraîcheur ? Découvrons les vins blancs des Côtes de Gascogne : légers, frais et fruités, ils sauront vous combler.

Un blanc à découvrir qui sort des sentiers battus

Le Côtes de Gascogne est un vin frais, léger, au fruité intense. Une découverte à partager qui vous invite à sortir des sentiers battus ou autres traditionnels vins blancs, et cela pour un prix très raisonnable.

Entre la Garonne au nord, la forêt des Landes à l’ouest et les Pyrénées au sud, le vignoble de l’IGP Côtes de Gascogne est le plus étendu du sud-ouest. Ce sont aujourd’hui 13 480 hectares de vignes qui dessinent allègrement le paysage.

Mais qu’a-t-elle de si particulier cette IGP ?
Un véritable savoir-faire sur les vins blancs ! Des vins blancs à profusion ! En effet, dans le sud-ouest, elle est la seule à produire majoritairement des vins blancs... à 85 % dont 10 % de moelleux. Quand on pense qu’il y a encore 40 ans, ce territoire était consacré à l’unique production d’Armagnac !
Le climat océanique et tempéré de cette région offre à la vigne, soleil, pluie et fraîcheur, à l’origine de vins au style unique, frais et à la palette aromatique variée.

Entre fraîcheur et caractère

Aujourd’hui, les vins blancs des Côtes de Gascogne doivent leur richesse et leur diversité à une multitude de cépages pour le moins inattendus. Aux variétés internationales, comme le sauvignon blanc, l’ugni blanc, le chenin, se mêlent des cépages autochtones, remis au goût du jour il y a une vingtaine d’année comme le gros manseng, parfait pour les vendanges tardives ou encore le colombard pour les vins secs. Ce dernier tire largement son épingle du jeu : cépage star faisant l’identité des vins blancs de l’appellation, le colombard règne désormais sur 50 % du vignoble Gascon à l’image des vins de Matayac. Il se distingue par sa fraîcheur, son expression aromatique mais aussi son faible degré alcoolique. Une touche de légèreté très appréciée en été !
Ses vins sont vifs, expressifs, soulignés par des notes d’agrumes comme le pamplemousse et de fruits exotiques comme la passion. Un cépage unique qui se révèle d’autant plus en assemblage. Et il n’est pas le seul dans l’IGP Côtes de Gascogne.

Vins d’assemblage : les duo-gagnants

Avec une telle diversité de terroir, les Côtes de Gascogne laissent entrevoir une multitude de profils de vins à partager. Voici les duos de cépages présentant les plus belles affinités pour accompagner vos moments de convivialité. Des vins faciles à boire, parfaits pour vos étés.

Colombard et Sauvignon Blanc

Cette association est un incontournable des vins blancs des Côtes de Gascogne. Au croquant et à l’expression aromatique du colombard s’ajoutent de belles notes d’élégance et de complexité apportées par le Sauvignon blanc. Ainsi, le nez se pare d’arômes de fruits exotiques, de fleurs blanches et de citron. La bouche est souple, vive et légère en alcool, ne dépassant rarement pas les 12 % vol.
Une combinaison offrant un profil festif, frais, gourmand et parfois légèrement sucré. Les vins issus de cet assemblage n’ont plus rien à prouver comme la cuvée Matayac Côtes de Gascogne.
Ces cuvées séduisantes ont l’avantage de s’accorder avec toutes vos envies : rillettes de cabillaud, ceviche de daurade ou tout simplement ribambelle d’amuse-bouche. Idéal pour tous les gourmets, c’est un duo à ne pas manquer.

Petit manseng et gros manseng

Un assemblage pour le moins atypique. Ces cépages récoltés tardivement proposent des vins moelleux, tout en finesse avec une vivacité inattendue et des arômes complémentaires. Le gros manseng offre au nez des notes mûres d’agrumes et d’abricot et en bouche beaucoup de douceur, tandis que le petit manseng nous emmène sur un registre fruité différent: pêche, ananas, mangue. Sa finesse apporte de la complexité et du caractère à cet assemblage. Le résultat est un savant équilibre entre rondeur, acidité et légèreté qui s’accordera harmonieusement avec des mets sucré-salé : un foie gras et son chutney de figue, un cake courgettes feta et menthe ou encore une tarte à l’abricot et au romarin.

Un nouveau voyage gustatif s’ouvre à vous, alors sautez le pas et partez explorer les vins blancs de cette belle appellation comme le Matayac Jurançon. Un réel plaisir pour vos sens.

Publié , par Cécilia Galaret