Comment enlever une tache de vin ?

Comment enlever une tache de vin ?

Il suffit parfois de quelques secondes pour que tout bascule. Un geste maladroit, un dérapage incontrôlé, un contact malencontreux et voilà le contenu de votre verre de vin qui vient se renverser. Ses cibles favorites ? Vos vêtements, bien entendu, mais également le canapé le plus proche, un tapis hors de prix ou une moquette qui vient d’être posée. Avant de vous laisser envahir par la panique, voici quelques astuces, parfois insolites, pour faire disparaître cet accident œnologique.

Enlever une tache encore humide

L’eau savonneuse : efficace uniquement sur une tache fraîche. Épongez le vin, appliquez votre préparation et frottez énergiquement. D’autres options peuvent être envisagées telles que de l’eau minérale, ou du vin blanc lorsque c’est du rouge qui a attaqué votre pantalon favori.

Le talc, la maïzena (oui vous avez bien lu), la farine ou la terre de Sommières : à appliquer directement sur la tache pour absorber le vin. Vous n’aurez ensuite plus qu’à brosser le tissu quand elle sera sèche. Il en reste un peu ? Pas de problème, on y retourne avec un linge imprégné d’un peu d’alcool ménager.

Le lait démaquillant : parce qu’être coquet(te) peut aussi aider à sauver une dégustation. Un coton, du lait démaquillant, un peu d’eau et le tour est joué. Une technique toute en douceur qui consiste à tamponner délicatement une tache récente. Version plus virile, la mousse à raser est infaillible appliquée sur la tache et avec une bonne dose d’huile de coude.

Se débarrasser enfin d’une tache ancienne

L’eau gazeuse : une méthode bien connue, notamment parce qu’elle permet de s’attaquer à une tache de vin plusieurs jours après sa réalisation. On laisse tremper dans du Perrier, avec un peu d’eau de Javel et de gel nettoyant, et le résultat est stupéfiant.

Le bicarbonate de soude : formez une pâte avec un peu de jus de citron et appliquez sur la tache. Attendez quelques secondes, frottez franchement et rincez. Particulièrement efficace contre le vin rouge ravageur.

Le vinaigre blanc : un grand classique qui a fait ses preuves. Si lorsqu’un verre tombe par terre, tout le monde y va généralement de son astuce ménagère de grand-mère, celle-ci est certainement la plus connue. A utiliser seul sur un linge ou mélangé avec de l’eau et de l’alcool ménager.

Le sel, un faux ami

Le vin rouge vient d’éclabousser votre nappe et une voix s’élève, clamant qu’un peu de sel pourra en venir à bout. Oui, il absorbera le liquide cependant il aura également d’autres conséquences, désastreuses cette fois-ci. Non seulement il fixera les tanins dans le tissu, rendant la tache impossible à enlever plus tard, mais son côté abrasif va aussi abîmer les fibres textiles et donc votre jolie nappe. A éviter absolument, donc.