Comment choisir un vin au restaurant ?
Comment choisir un vin au restaurant ?
Publié le lundi 10 avril 2017

Comment choisir un vin au restaurant ?

Il n'est pas toujours facile de lire entre les lignes d'une carte des vins. Les serveurs, plus ou moins sensibilisés sur le sujet, peuvent vous conseiller. A condition de savoir que leur demander...

Comment choisir un vin au restaurant ? Trois questions à poser pour ne pas se tromper !

Sec ou doux ?

Souhaitez-vous un vin avec des sucres résiduels, résultant d'une fermentation alcoolique inachevée, ou pas ?

Selon les cahiers des charges, la teneur maximale en sucre autorisée pour un vin sec, peut varier. Mais rassurez-vous, cela se joue à quelques grammes par litre, difficilement perceptibles par le commun des mortels.

On trouve des vins sucrés dans l'ensemble des catégories : les effervescents (demi-sec, doux), les blancs (moelleux, liquoreux), quelques rosés (Anjou) et certains rouges (Vin Doux Naturel).

La question à bannir : un vin blanc sec ou fruité ?.

La majorité des vins secs présentent des arômes fruités. Ces deux terminologies, appliquées aux blancs et rosés, ne sont donc pas contradictoires.

Dans le langage courant, la notion de sec évoque un vin frais, minéral, alors qu'un vin considéré comme fruité sera un peu plus opulent, sur la rondeur.

A remplacer par : un vin blanc frais, tendu ou plutôt sur la rondeur ?.

Friand ou puissant ?

Avez-vous envie de gourmandise, d'une cuvée gouleyante, d'un vin plaisir ? Ou bien de structure, de concentration, d'une finale persistante ?

Stop aux a priori, tous les terroirs, du Madiran à l'Alsace, sont capables de proposer ces deux types de cuvées. Tout dépend de la maturité des raisins, de la méthode de vinification (plus ou moins d'extraction pour les rouges) et d'élevage. Un élevage sur lies avec bâtonnage amène du gras, de la complexité aux vins blancs.

Boisé ou non ?

Un vin boisé présente des arômes de grillé, de vanille, une structure en bouche plus puissante (plus de tanins), une sensation de sucrosité, à privilégier avec des mets de caractères (poissons et viandes en sauce, plats régionaux, gibier...).

Ces caractéristiques sont apportées par une fermentation et/ou un élevage en fûts de chêne ou par l'utilisation de produits alternatifs au bois (pour en savoir plus, voir billet Méthodes d'élevage alternatives, pourquoi mettre du bois dans le vin ?).

Trois questions qui vous aideront à choisir le vin qui vous va bien, pour un moment de vie réussi...