Biodynamie en Alsace, qu'est ce qu'un chai bio-climatique ?
Biodynamie en Alsace, qu'est ce qu'un chai bio-climatique ?
Publié le mercredi 03 octobre 2018

Biodynamie en Alsace, qu'est ce qu'un chai bio-climatique ?

Les chiffres du vin bio en Alsace
La région viticole d'Alsace est connue pour bien des choses, ses vins blancs, sa route des vins… Mais est-elle reconnue pour ses vins bio
Il est vrai que l'Alsace dispose d'un climat favorable à la production de vins bio.

Elle est protégée des nuages chargés de pluie par une barrière naturelle , les Vosges. Un climat sec est défavorable aux champignons.
Les vins bio en Alsace représentent environ 16 % de la surface viticole.
En Alsace 2395 hectares de vignes sont conduites en agriculture biologique. Ce sont au total 289 viticulteurs avec 223 en conversion.

Source : Observatoire Régional de L'Agriculture Biologique en Alsace – Les chiffres 2016

Pour en savoir plus sur la biodynamie en Alsace, retrouvez l'article Toutlevin L'Alsace, berceau de la biodynamie

Les vins produits en agriculture biologique respectent les règles de production sans produits chimiques de synthèse, en utilisant seulement des produits d'origine naturelle pour traiter la vigne, comme le soufre et le cuivre.

Avant toute forme de label bio, l'Alsace a accueilli un agriculteur biodynamiste dès 1925 et la fondation à Strasbourg en 1958, de l'association française de Culture Bio-Dynamique.
Autre anecdote : la ville de Colmar est le siège social du Label Demeter pour la certification en biodynamie. Le propriétaire du vignoble Zind Humbrecht est le président de Biodyvin, le deuxième label certificateur en biodynamie.

L'Alsace est sans conteste le berceau de la biodynamie en France.

Comment adapter la vision écologique des vignerons bio à la construction des installations techniques?

Souvent, le vigneron bio applique sa façon de travailler en bio dans son mode de vie et pousse même la philosophie dans une démarche écologique pour son lieu de travail.

C'est l'exemple de la famille Dietrich à Scherwiller, qui a créé un chai bioclimatique. C'est un projet familial entre Yves, le père et ses fils, Pierre à la partie commerciale et Jean à la partie viticole.

Entretien avec Pierre Dietrich, du Domaine Achillée.

Un chai bioclimatique qu'est-ce que c'est?

Tout d'abord, c'est un lieu qui a été construit dans un objectif écologique de réduction de l'utilisation des énergies fossiles et en utilisant des matériaux a très faible empreinte écologique. Le chai bioclimatique de la famille Ditriech est entièrement réalisé avec des bottes de paille, qui vont être recouvertes de crépi sans colle ni liant.

Ce chai est le plus grand bâtiment en paille d'Europe. Au total c'est 100 tonnes de paille qui ont été utilisées. Ce sont des bottes de pailles rectangulaires qui sont positionnées en quinconces les unes des autres pour qu'elles s'auto-portent. Elles forment un mur de 1,20 m de large. Sur chaque côté de la paille, on crépit avec de la chaux ce qui donne au total un mur de 1,50 m de largeur. La hauteur est de 8 à 10 m et une structure en bois porte le toit.

La construction a débuté le 14 juillet 2016 et en septembre 2016, la famille accueillait sa première vendange dans le nouveau chai bioclimatique.

Ils sont deux vignobles à vinifier dans ce chai bioclimatique, avec Jean-Paul Schmidt du domaine éponyme.

Les avantages de la construction d'un chai bioclimatique

1) Température constante

La température reste constante dans le bâtiment tout au long de l'année, soit environ à 13°C. Lorsqu'il y a de l'activité humaine, elle augmente jusqu'à 17-18 °C.
Pour les vins, c'est idéal et cela permet une bonne conservation.

2) Economie d'énergie

Le bâtiment est 100 % écologique : ils n'utilisent pas d'électricité ou d'énergies fossiles pour le chauffage ou pour la climatisation. Il y a seulement un poêle à bois pour chauffer occasionnellement avec du bois et de la paille. C'est ce qu'on appelle un bâtiment passif car il ne demande pas de dépenses pour le chauffage ou la climatisation.

3) Pas de pollution et pas de transport des matériaux

Tous les matériaux de construction sont locaux ce qui en limite leur transport.

4) Récupération d'eau de pluie et panneaux solaires

Il existe un système de récupération d'eau de pluie sur le toit ce qui permet de récupérer 50 m3 d'eau qui sert à nettoyer le sol et les cuves.
Le toit est aussi équipé de panneaux solaires, ce qui a déjà été réalisé sur un autre bâtiment, équipé de 1000 m2 de panneaux solaires.

“C'est notre motivation idéologique qu'on apporte dans la construction des bâtiments techniques pour faire le meilleur travail possible”. Pierre Dietrich

Chai bioclimatique en paille du vignoble Achillée à Scherwiller <sup>©</sup> Achillée
Chai bioclimatique en paille du vignoble Achillée à Scherwiller © Achillée

Les inconvénients

1) Les rongeurs

Les rongeurs sont attirés par la paille. Pour y remédier, ils ont pris un chat qui est un vrai chasseur et qui rapporte 2 à 3 souris par jour.

2) Le prix

La construction d'un tel chai est plus chère que la construction en briques mais sur une vision à long terme, cela s'avère plus intéressant car cette construction sera encore présente dans un siècle.

L'architecte de ce projet est Christophe Köppel, spécialiste des matériaux biosourcés du cabinet Architectures et Paysages à Strasbourg.

L'objectif est de ne pas avoir besoin d'utiliser de l'énergie et de répondre aux problèmes économiques.
Le chai dispose d'un espace qui peut aussi être adapté pour des événements.

Pour conclure, on peut dire que les vignerons alsaciens ont été pionniers en termes d'application de la biodynamie et aujourd'hui, ils sont pionniers dans l'application de leur vision écologique à la construction de leur lieu de travail.
Avec la conviction que cette tendance va se développer et en comprenant les avantages d'un chai bioclimatique, il est difficile de vouloir construire autrement.

Merci à Pierre Dietrich d'avoir pris le temps de répondre à mes questions.