A la broche ou en sauce, quel vin servir avec du poulet ?
Publié le mercredi 06 mars 2013

A la broche ou en sauce, quel vin servir avec du poulet ?

Il fait l'unanimité de janvier à décembre. Petits et grands l'adorent, quelle que soit sa cuisson. Un déjeuner à l'improviste ? A vous sa chair rôtie et croustillante. Envie d'impressionner ? Servez-le braisé, accompagné d'une sauce dont vous avez le secret. Que vous soyez plein d'inspiration ou en panne d'idées, vous trouvez toujours une façon de cuisiner le poulet. Une fois décidé, il ne vous reste qu'à trouver l'accord mets & vin qui fait mouche. Adrien Boulouque, sommelier du Coq'Rico à Paris, associe chaque jour vins et volailles. Il est formel : l'essentiel est de se faire plaisir !

Vous avez acheté un poulet, mais vous ne savez pas encore à quelle sauce il sera mangé ? Qu'à cela ne tienne. Accompagnez-le d'un vin du Beaujolais : Village, Morgon ou Brouilly, vous ne pouvez pas vous tromper. Produits dans une région proche de la Bresse, connue pour ses volailles, ils se marient parfaitement avec la chair délicate du poulet. Pas besoin d'être expert. Ce sont des vins gourmands qui plaisent à tous. Le menu est fixé ? Suivez le guide !

Avec un poulet rôti

C'est l'option express du dimanche midi. Le poulet fumant, rôti sur sa broche par votre volailler, vendu prêt à déguster. Servez-le avec un vin blanc vif et acide. Sa fraîcheur vient contrebalancer le côté gras et croustillant de la peau. Optez pour un Sancerre ou un Riesling alsacien. L'été, n'hésitez pas à le marier à un rosé de la Drôme Provençale, sec et parfumé. Sa belle acidité souligne la finesse de la chair. Vous êtes amateur de vin rouge ? Ne vous privez pas, à condition d'éviter les vins trop tanniques : ils prendraient le pas sur la volaille. Un Côtes de Beaune ou un Volnay, ronds et fruités, peuvent sublimer le poulet.

Avec un poulet braisé

Une cocotte, un poulet et le tour est joué. Après quelques heures de cuisson, la chair devient fondante. Arrosez-la d'un vin blanc onctueux à base de chardonnay, comme un Marsannay ou un Meursault. Vous pouvez également vous tourner vers un Pinot gris d'Alsace qui vient enrober la viande. N'oubliez pas : l'accord peut également se faire avec la sauce. Il est parfois évident. Avec un poulet au vin jaune ou au riesling, pas besoin d'aller chercher midi à quatorze heures. Un poulet basquaise, cuisiné avec des tomates, se marie lui très bien avec des vins rouges pas trop tanniques. C'est l'occasion de déboucher une bouteille de Pessac Léognan. Préférez-le jeune : il respectera la finesse de la volaille.

Avec des manchons de poulet

Cuits au barbecue, ils se grignotent pendant l'apéritif, entre copains. Soulignez le côté festif de ce plat en l'associant avec un rosé de Bandol.

Avec du poulet froid

Pas de pique-nique sans un poulet-mayonnaise ! Servez-le avec un vin pétillant. Oubliez le Champagne : vous pouvez réveiller les papilles sans déboucher une grande bouteille. Un Vouvray blanc équilibre le côté gras de la mayonnaise tout en soulignant le goût de la volaille.

Par Alexandra Reveillon

Merci à Adrien Boulouque, sommelier du restaurant Le Coq'Rico dans le 18ème arrondissement de Paris.