Vignoble de Lorraine
picto

Région : Vignoble de Lorraine

surface
103 hectares
climat
Semi-continental
sol
Calcaires, alluvions et argiles
cepages

Aujourd’hui considéré comme l’un des plus petits vignobles de France, la Lorraine était pourtant très prospère autrefois. Désormais dans l’ombre de l’Alsace, son illustre voisine, elle ne profite que de 103 hectares de superficie dédiés à la production de vins blancs, rouges, rosés et gris.

La vigne fût implantée dans la région à l’époque romaine. Elle possède dont une tradition viticole particulièrement ancienne qui remonte à l’Antiquité. Cependant, à l’instar de nombreux autres vignobles français, elle doit son expansion à la période des grandes abbayes. En effet, la Lorraine est devenue une région viticole incontournable au cours du Moyen-Âge sous l’impulsion de la communauté ecclésiastique. Malheureusement, alors qu’elle est à son apogée et représente près de 30 000 hectares, elle rencontre plusieurs obstacles qui provoquent sa chute. Tour à tour, elle fait face aux diverses guerres opposants les hommes, puis au phylloxéra qui ravage entièrement la vigne. Si elle a failli ne jamais être replantée, elle est constituée à l’heure actuelle d’une petite centaine d’hectares grâce au travail acharné de vignerons passionnés amoureux de leur terroir.

La Lorraine se compose de deux appellations : les Côtes de Toul et la Moselle. On y trouve les cépages suivants : Pinot Noir, Gamay, Aubin, Auxerrois, Meunier, Müller-Thurgau, Gewurztraminer, Pinot Blanc, Riesling et Pinot Gris. Concernant les sols, ils se composent majoritairement de calcaires, d’argiles oxfordiennes, d’éboulis calcaires et d’alluvions. Ils profitent d’un climat semi-continental aux diverses influences.