Pineau des Charentes
picto

AOC/AOP : Pineau des Charentes

surface
250 hectares
climat
Océanique
sol
Calcaires, marnes et argiles
cepages
Cabernet franc, Cabernet sauvignon, Colombard, Folle-blanche, Malbec (ou Côt), Merlot, Petit Meslier, Sauvignon, Sémillon, Ugni blanc

Vin de liqueur, le Pineau des Charentes a forgé, avec le Cognac, la réputation du vignoble charentais. C'est donc logiquement qu'il a acquis sa propre appellation d'origine contrôlée représentant un vignoble d'une superficie de 250 hectares.

Le Pineau des Charentes est élaboré par mutage du moût de raisin avec du Cognac. Si sa naissance date du XVIe siècle, il a pendant longtemps été dédié uniquement à une consommation familiale. Aujourd'hui, il a acquis une solide réputation et se décline en blanc, rosé et rouge. L'appellation d'origine contrôlée, accordée dès 1945, peut être complétée, sur l'étiquette, des mentions vieux, très vieux ou extra vieux. À noter que les deux dernières sont équivalentes en termes de production.

Traversé par la Charente, le vignoble de l'appellation Pineau des Charentes se confond logiquement avec celui de l'AOC Cognac. Ici, on découvre un climat océanique tempéré oscillant entre un bel ensoleillement et de faibles écarts de températures. Des conditions idéales pour la culture des cépages dits océaniques qui sont cités dans le cahier des charges. On trouve ainsi le Cabernet Franc, le Cabernet Sauvignon, le Merlot, le Malbec, le Meslier Saint-François, le Montils, le Colombard, la Folle Blanche, le Jurançon, le Merlot Blanc, le Sauvignon Blanc, le Sémillon et l'Ugni Blanc. La vigne est implantée sur des coteaux à dominante de calcaires, de marnes ou d'argiles selon les zones.