Agenais
picto

IGP : Agenais

surface
250 hectares
climat
Semi-océanique
sol
Calcaires et sables
cepages

L’indication géographique protégée Agenais s’étend sur l’ensemble du département de Lot-et-Garonne. Au cœur de l’Aquitaine, son vignoble d’une superficie de 250 hectares produit une large gamme de vins rouges, rosés et blancs.

A l’instar de nombreux vignobles français et régionaux, Agenais a vu sa vigne introduite à l’époque romaine. Elle fût ensuite développée par les ordres monastiques locaux et gagna en notoriété grâce à son positionnement favorable. En effet, cette région viticole se trouve au centre de nombreuses voies majeures, donc le célèbre chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Elle n’a cessé de s’étendre au cours des siècles et a finalement accédé au statut d’indication géographique protégée en 1982.

L’aire délimitée étant particulièrement vaste, l’IGP Agenais offre logiquement une belle diversité de terroirs. On trouve ainsi des sables des Landes sur la pointe du plateau landais, des collines calcaires et des coteaux molassiques. Le climat oscille entre influences océaniques et continentales. Si les hivers sont doux et humides, les étés sont chauds et parfois orageux. Le cahier des charges autorise la culture des cépages suivants : Abouriou, Alicante Bouschet, Arinarnoa, Bouchalès, Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Malbec, Egiodola, Fer Servadou, Gamay, Jurançon Noir, Merlot, Prunelard, Ségalin, Sémébat, Syrah, Tannat, Arriloba, Baroque, Chardonnay, Chasan, Colombard, Gros Manseng, Liliorila, Listan, Mauzac, Muscadelle, Ondenc, Perdéa, Petit Manseng, Sauvignon Blang, Sémillon et Ugni Blanc.