Vin, la mention « vieilles vignes » est-elle un gage de qualité ?

Vin, la mention « vieilles vignes » est-elle un gage de qualité ?

Vous avez certainement déjà lu la mention vieilles vignes sur une étiquette. Qu’est-ce qu’elle signifie ? Est-elle un gage de qualité du vin en question ?

Que signifie la mention vieilles vignes ?

L’étiquetage des vins est soumis à une réglementation précise afin d’informer le consommateur et de protéger sa santé. Plusieurs mentions sont donc obligatoires comme le volume, le degré d’alcool, la provenance, le nom de l’embouteilleur, les allergènes...

Le qualificatif vieilles vignes entre dans la catégorie des mentions facultatives non règlementées. C’est-à-dire qu’il n’y a aucune obligation à l’inscrire sur l’étiquetage et que, dans le cas où il est mentionné, il n’est régi par aucune réglementation.

Si on compare avec la mention de cépage, celle-ci est facultative règlementée. C’est-à-dire qu’un vin estampillé Syrah doit contenir 85% minimum de ce joli cépage.

Bref, si vous lisez vieilles vignes sur une étiquette, cela ne signifie légalement pas grand chose... Alors, pourquoi l’écrire ? Pourquoi ces souches doyennes ont-elles le vent en poupe ?

Pourquoi les vieilles vignes seraient-elles plus qualitatives ?

Il est légion de rapprocher le comportement d’une parcelle selon son âge à celui d’un être humain ; l’innocence d’un jeune plant, la fougue d’un adolescent de 4/6 ans, la maturité d’un adulte de 15/20 ans, la sagesse d’une vieille vigne.

Avec le temps, la plante va développer son système racinaire afin de s’approvisionner en éléments nutritifs et de puiser l’eau en profondeur. Elle va s’adapter à son environnement, à son terroir, et ainsi s’autoréguler. Trouver le juste rapport entre sa croissance végétative, le développement de ses rameaux et de ses feuilles, sources d’énergie, et son rendement, la quantité de grappes qu’elle aura à nourrir et à faire mûrir.

Une vigne âgée de 30/40 ans est généralement plus résistante aux aléas climatiques comme une période de sécheresse, plus équilibrée en termes de quantité de vendange, plus apte à atteindre une maturité optimale (voir notre article Comment sait-on qu'un raisin est mûr ?), donc plus propice à donner un vin de qualité.

La mention vieilles vignes est-elle un gage de qualité du vin ?

Une vigne d’âge mûr est une condition importante mais pas suffisante afin de garantir la qualité du vin qui en découle.

Une vigne plantée sur un terroir non adapté n’atteindra jamais sa plénitude (voir notre article Plantation de la vigne, comment choisir un cépage ?).

La réussite d’une cuvée dépend d’un grand nombre de facteurs essentiels : les conditions météorologiques de l’année (voir notre article Qu’est-ce que l’effet millésime ?), l’état sanitaire et la maturité de la vendange, le bon déroulement de sa vinification et de son élevage...

Quand on a la chance de déguster un vin bien fait issu d’une vigne centenaire bien cultivée, nos sensations vont bien au-delà des considérations agronomiques et techniques, c’est toute une histoire qui se déroule dans nos verres...

Publié , par La WINEista