Vin et cinéma : un assemblage qui crève l'écran

Vin et cinéma : un assemblage qui crève l'écran

Les deux univers artistiques se rencontrent sous différentes formes pour écrire leur propre scénario et déclencher un florilège d'émotions chez les spectateurs/dégustateurs.

Le vin dans les films

Elles ne sont pas rares les scènes mythiques de films à intégrer des références à des vins célèbres, que ce soit sur le ton de l'humour dans des comédies (par exemple dans Le dîner de cons où Thierry Lhermitte met du vinaigre dans son Château Lafite, ou dans Barbecue, avec Florence Foresti, où la recette est donnée pour faire de la sangria avec du Château Petrus), ou version films d'action (château Angélus dans Casino Royale et Spectre, la Romanée Conti dans Gotham city, le champagne Taittinger dans Taken 3...)

Mais de figurant, le vin peut aussi occuper la tête d'affiche, se faisant sujet central à l'écran. Il possède même son événement dédié depuis 26 ans : le Festival International de Films & de Photos sur la Vigne et le Vin Oenovidéo®. Accueilli par une nouvelle région viticole à chaque édition, il met à l'honneur les films documentaires, fictions et photographies sur la Vigne et le Vin, et révèle, à travers sa sélection officielle, les grandes tendances internationales. Son édition 2019 s’est déroulée du 13 au 16 juin à Marseille.

Le 7e art au cœur des vignobles

Parfois, le cinéma s'invite au beau milieu des vignes, à l'instar par exemple du festival international du film en Médoc Les Vendanges du 7e Art, dont la 5ème édition, parrainée par l'acteur Jean Dujardin, se clôture tout juste à Pauillac.

Chaque année depuis cinq ans, il propose une programmation accessible au plus grand nombre, entre projections de films en salle ou en plein air, venues à Pauillac de stars du petit et grand écran, jouant le jeu de la rencontre, notamment lors de master class, films en avant-première en compétition pour décrocher les prix international et jeune public, mais aussi ateliers, expositions, dégustations, le tout, avec la participation des domaines viticoles locaux.

A titre individuel, certains châteaux proposent aussi des projections en plein air, comme le château La Coste, en Provence, dont les soirées Cinéma dans les Vignes sont devenues un incontournable estival. Au programme pour leur 8ème édition : le 19 juillet, True Grit de Joël et Ethan Cohen, le 22 juillet un opéra dans les vignes avec la retransmission depuis le Festival d’Aix du Requiem de Mozart, le 26 juillet Populaire de Régis Roinsard, le 2 août Thelma & Louise de Ridley Scott, et enfin le 9 août Le Sens de la Fête de Olivier Nakache et Eric Toledano.

Des cuvées hommages à des films cultes

Décomplexer l'univers du vin en imaginant des cuvées clins d’œil à des films cultes, avec une pincée d'humour, il fallait y penser ! C'est l'idée qu'ont eue Marie Ballon, dont l'oncle est viticulteur dans le vignoble bordelais (vignobles Lavaud), et son compagnon Baptiste Bauduin Lauben, avec qui elle dirige la société de production Mon Ballon Productions.

Ensemble, ces deux amoureux de vin et cinéma ont créé, à partir des vignes familiales, quatre cuvées regroupées sous le label Cave à Film, aux noms et étiquettes originales et distinctives : Ti-tannique en AOC Bordeaux, Apocalypse Merlot en AOC Saint-Émilion, Rouge Mécanique en AOC Lalande de Pomerol, Le Grand Blond avec un raisin noir en AOC Saint-Émilion Grand Cru. A retrouver dans une gamme de prix d'environ 9 à 25€, en ligne sur twil.fr et avenuesdesvins.fr, et dans une sélection de bars à vins et caves bordelais (Le bistrot du fromager, MCV Ma cave à vin, Julo aux halles de Talence, Max Bordeaux), mais aussi parisiens (Les Apôtres de Pigalle), ainsi que dans tous les V&B de France.