Une escapade à Saint-Emilion
Une escapade à Saint-Emilion
Publié le dimanche 15 avril 2012

Une escapade à Saint-Emilion

1er mai, 8 mai, Ascension… cette année, les ponts ne manquent pas ! Et si vous profitiez de ces quatre jours de repos pour vous offrir une escapade à Saint-Emilion ?
Derrière l'appellation se cache une cité médiévale inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1999 qui vaut le déplacement.

Toutlevin.com a sélectionné pour vous les lieux incontournables de la ville. Suivez le guide!

Située à 35 km de Bordeaux, Saint-Emilion est construite sur un sol calcaire qui fait la richesse de son architecture et de son vignoble. Coté vignes, cette pierre donne aux cépages qui composent le Saint-Emilion - merlot, cabernet franc et cabernet sauvignon - leur saveur si particulière.

Coté vignes, cette pierre donne aux cépages qui composent le Saint-Emilion - merlot, cabernet franc et cabernet sauvignon - leur saveur si particulière.

Côté ville, elle fait la beauté des monuments, à la lumière du jour comme dans les souterrains. Ici, pas question d'oublier la tradition troglodyte. Des kilomètres de galeries creusées dans le calcaire se cachent sous les ruelles escarpées. N'hésitez pas à visiter ces catacombes !

Vue sur le vignoble

Des souterrains au panorama à couper le souffle, il n'y a qu'un pas, que l'on franchit en entrant dans l'église monolithe. Une fois à l'intérieur, prenez votre courage à deux mains et grimpez les 196 marches qui vous emmènent en haut du clocher. Quelques minutes d'effort, mais croyez-moi, le jeu en vaut la chandelle! La vue sur le vignoble qui entoure la cité médiévale est imprenable.

De retour sur la place de l'église, offrez-vous un (ou deux !) macaron des Ursulines. Presque aussi célèbres que le vin, ils sont fabriqués ici depuis 1620. La recette est le secret le mieux gardé de la cité ! Ils sont encore meilleurs dégustés avec un verre de Saint-Emilion à la terrasse de l'Envers du Décor, au pied du clocher. Pour un peu, on serait tenté de passer le week-end à la table de cette institution, à l'abri des murs de l'Abbaye.

Vous avez reprise des forces ? Profitez-en pour vous perdre dans les ruelles pleines de charme. Attention, ça grimpe ! Saint-Emilion abrite quatre tertres, ou escalettes, des petites rues piétonnes en pente. On raconte que leurs pavés viennent des anglais, qui en lestaient leurs bateaux avant de repartir les cales pleines de vin.

Au détour d'une de ces escalettes, vous tomberez peut-être sur un des lavoirs aménagés au XIXe siècle, la Fontaine du Roi et la Fontaine de la Place. La légende veut qu'ils soient alimentés par la source qu'Emilion fit jaillir dans l'Ermitage au VIIème siècle. Aujourd'hui, les visiteurs en quête d'un peu de repos et de fraîcheur ont remplacé les lavandières. On les imite avec plaisir, assis sur les rebords en pierre à l'ombre des superbes maisons en calcaire!

Souvenirs, souvenirs

Galeries d'art, cavistes… Les commerces dévoilent les richesses de la ville. Attendez-vous à trouver des trésors ! Le vin arrive évidemment en tête des souvenirs à ramener. N'hésitez pas à comparer les prix et à prendre votre temps. Le tarif de la bouteille peut doubler entre le chai et une boutique en ville. La solution ? La boutique de la Maison des vins, ou encore mieux : offrez-vous une visite des vignes avant d'acheter votre Saint-Emilion directement au producteur. De quoi allier l'utile à l'agréable !