Quels vins boire avec des terrines ?
Publié le mardi 27 octobre 2015

Quels vins boire avec des terrines ?

Simplement accompagnées de pain frais et de quelques cornichons, les terrines sont des spécialités bien françaises. Lyon, Le Mans ou le Sud-Ouest en ont d'ailleurs fait des traditions locales. Canard, oie, porc ou gibier… Les recettes varient selon les régions. Les vins qui s'accordent avec, aussi. Certaines terrines se prêtent mieux aux vins rouges fruités, d'autres aux vins blancs aromatiques. Pâtés, mousses ou rillettes, Toutlevin.com s'est penché sur le sujet pour vous proposer les meilleurs accords.

Avec un pâté de campagne

On sert un vin rouge vif et fruité, assez tannique pour soutenir legoût affirmé du pâté. Les vins de la Vallée du Rhône septentrionale comme un Saint-Joseph ou un Crozes-Hermitage conviennent très bien. Elaborés à partir de raisins issus du cépage syrah, ils développent des notes poivrées qui rappellent les saveurs du pâté de campagne.

Avec un pâté en croûte

On opte pour un vin rouge léger et croquant, qui équilibre le côté gras du pâté et de sa croûte briochée. Composés de gamay, les vins duBeaujolais se marient parfaitement avec cette terrine, qu'il s'agisse d'un Beaujolais-Villages ou d'un cru, comme le Brouilly ou le Morgon. On peut également se tourner vers un Coteaux du Lyonnais. Nichée entre le Beaujolais et la capitale des Gones, cette petite appellation produit des vins rouges fruités et souples à base de gamay, parfaits avec un pâté en croûte.

Avec une terrine de gibier

On sert un vin rouge de caractère, qui ne s'efface pas devant la viande de lapin, de lièvre, de faisan ou de sanglier. Attention à ne pas tomber dans l'excès inverse : un vin trop tannique ferait oublier la finesse de cette terrine. Les vins de Bourgogne et de la Vallée du Rhône septentrionale s'imposent comme un bon compromis, à condition de choisir des millésimes évolués. On peut ainsi servir un Volnay, une appellation de la Côte de Beaune, mais également un Cornas, plus puissant.

Avec une mousse de canard

On débouche un vin blanc à la fois rond et puissant pour contrebalancer le côté gras et parfois écœurant de la mousse de canard tout en soulignant la finesse de la recette. Les appellations du sud de la Vallée du Rhône, comme Lirac ou Duché d'Uzès produisent des vins blancs à la fois frais et aromatiques, qui conviennent très bien à cette terrine composée de magret ou de foie de canard assaisonnés avec quelques gouttes de porto ou de pineau des Charentes.

Avec des rillettes d'oie

On choisit un vin blanc sec et aromatique, qui permet d'apporter un peu de fraîcheur à cette terrine particulièrement grasse. On en profite pour jouer l'accord local, en optant pour un Bergerac blanc. Vif et sec, ce vin blanc notamment composé de sémillon, de sauvignon et de muscadelle est à la fois nerveux et long en bouche, parfait pour souligner le goût délicat de l'oie.

Avec des rillettes de porc

On se tourne vers un vin rouge fruité et frais. Comme les rillettes d'oie, les rillettes de porc contiennent une grande part de saindoux. Les tannins légers d'un Bourgogne rouge ou d'un pinot noir d'Alsace permettent de casser ce côté riche. Les arômes de fruits rouges très prononcés soulignent quant à eux la finesse de la viande de porc en rillettes.

Alexandra Reveillon