Quel vin pour quelles vacances ? #2
Quel vin pour quelles vacances ? #2
Publié le lundi 13 août 2018

Quel vin pour quelles vacances ? #2

Aoûtiens, ouiiiiiiiiii, ça y est, vous y êtes enfin : les congés sont arrivés ! Et on a une excellente nouvelle : quel que soit votre lieu de vacances, on a le vin qu'il vous faut !

A la plage

Vous voilà seul (ou pas) sur le sable, les yeux dans l'eau, face aux vagues de l'Atlantique ou au calme de la Méditerranée, maillot ajusté, lunettes de soleil sur le nez, chapeau enfoncé... Pour se sentir léger comme une brise d'été, on a envie d'un blanc bien frais, ciselé, comme par exemple un blanc de Loire. On optera pour un aromatique Sancerre à base de sauvignon blanc, exhalant les agrumes, les fruits blancs et exotiques, les fleurs blanches, avec quelques touches mentholées et de silex. Doté d'une bouche ne manquant pas de richesse, le Sancerre offre une trame minérale et tendue s'achevant sur une finale fraîche, citronnée et légèrement épicée. Désaltérant !

A boire avec : un bar mariné à l'huile d'olives et au fenouil, cuit au barbecue (et si vous l'avez pêché vous-même, et à mains nues, c'est encore plus classe !)

A la piscine

Un rosé de Provence, what else ! Ce serait pas de là que viendrait l'expression "rosé-piscine", des fois ?! On se visualise déjà dans notre bouée flamand rose, flottant telle une déesse (ou un dieu pour ces messieurs) sur l'eau turquoise... Un rosé de Côtes-de-Provence, rappelant subtilement la couleur de notre bouée, sera de la plus grande élégance ! Avec un assemblage de base souvent composé du trio grenache-cinsault-syrah, ces rosés sont très aromatiques. Ils expriment fréquemment les petits fruits rouges acidulés (fraise framboise, groseille), les agrumes, des notes de fleurs blanches, des touches anisées ou mentholées, et une pointe de minéralité sur les terroirs les plus secs. Vifs et structurés, avec du corps, ces vins sont toujours gouleyants et frais, parfaits pour les apéros d'été !

A boire avec : un blanc de poulet à la plancha et un tian de légume au romarin.

A la ville

Cette année, plutôt que la mer, vous avez choisi la ville ? Sur les pavés l'été, pour ne pas cramer, optez pour une dose de vigueur et de fraîcheur. Osez buller avec un crémant ! Elaborés comme le champagne selon le principe de double fermentation, ces vins pétillants se déclinent eux aussi en blanc ou rosé, et selon différents dosages en fonction du taux de sucre qu'ils contiennent. Première bonne nouvelle : de Bordeaux à l'Alsace, en passant par la Bourgogne, le Jura, Die, Limoux, la Loire ou encore la Savoie, vous avez l'embarras du choix avec huit régions productrices en France, offrant tout un panel de styles et d'arômes au gré des terroirs et cépages. Deuxième bonne nouvelle : pour ne pas assassiner votre portefeuille, les crémants sont vos amis, avec de très bons rapports qualité-prix, globalement compris entre 5 et 12€. Alors, vous attendez quoi ?

A boire avec : l'avantage de cette diversité, c'est qu'il y a un crémant pour chaque moment du repas, de l'apéro au dessert.

A la montagne

Pour récupérer entre deux randonnées, au milieu des roches et des pâturages, jouez donc la carte locale avec un blanc de Savoie rafraîchissant et minéral, issu de l'appellation Seyssel. Au choix, optez pour un blanc à base du cépage altesse, élégant et vif, aux arômes de fruits blancs et fleurs (acacia, violette), ou pour un blanc à base du cépage molette, aux notes exotiques, avec une belle vivacité en bouche, et une finale légèrement amère. Et hop, requinqués pour de nouvelles aventures !

A boire avec : un fromage au four tartiné sur du pain frotté à l'ail (quoi ? c'est pas parce que c'est l'été qu'il faut manger trop léger!)

A la campagne

Vous voilà bien installé avec votre chapeau de paille et votre nappe à carreaux, entre un champ et une rivière coulant paisiblement... Pour accompagner ce moment bucolique, on débouche un rouge du Languedoc, de Pic Saint-Loup très exactement. Nés sur les reliefs calcaires vallonnés à flancs de montagnes, entre garrigue et pinède, ces rouges sont le plus souvent dominés par le charmeur cépage syrah, généralement accompagné de grenache et mourvèdre. Ils conjuguent à merveille des accents intensément fruités (fruits noirs, réglisse), une matière veloutée, des notes épicées et une belle et longue fraîcheur héritée de leur terroir, avec des accents de menthe et garrigue. Gourmang!

A boire avec : une bruschetta au chèvre frais, tomates séchées, jambon sec, poivrons rouges et jaunes, herbes de Provence, accompagnée d'une salade verte

Et toi, qu'est-ce que tu dégustes pour tes grandes vacances ? Raconte-nous !