Que boire avec un clafoutis aux abricots ?
Que boire avec un clafoutis aux abricots ?
Publié le vendredi 25 août 2017

Que boire avec un clafoutis aux abricots ?

Dessert estival et familial par excellence, le clafoutis est un véritable incontournable de nos vacances. Très facile à faire et cherchant uniquement à sublimer le fruit, il se décline en d'innombrables variantes. Aujourd'hui, concentrons-nous sur sa version abricot, le fruit roi de ce mois d'août. Un délice acidulé qui sera mis en valeur par différents types de vin.

L'accord généreux : un pineau des Charentes

Ce vin de liqueur produit à Cognac est obtenu par mutage des moûts de raisins avec la célèbre eau-de-vie. Cela signifie que l'on interrompt la fermentation des moûts en ajoutant du Cognac. Intense et élégant, le pineau possède une grande complexité. Sa palette aromatique incroyable oscille, au nez, entre des notes de tilleul, de fleur de vigne et de fruits frais comme la pêche et la figue. On y trouve également de belles touches d'amande, de pruneau, de vanille et de miel. Fin, riche et délicat, il séduit par son attaque franche, suivie, en bouche, d'une ampleur et d'une générosité magnifiques. Idéal pour sublimer le fruité de ce dessert tout en équilibrant l'acidité de l'abricot.

L'accord pétillant : un Crémant de Loire

Pour terminer le repas dans une ambiance festive, on peut choisir des bulles pour accompagner ce clafoutis. Mais, dans ce cas, on s'orientera vers un Crémant de Loire et, surtout, un cépage qui appréciera particulièrement ce dessert, le Chenin. C'est ce fruité particulier que l'on va rechercher, avec ses arômes de miel, d'abricot, d'agrumes et de fruits blancs. Caractérisés par la fraicheur et la vivacité, ce type de Crémant distille également des fragrances d'amande, de vanille, de noisette et de mélisse, avec de délicieuses notes grillées parfois. Un accord tout en finesse et en élégance.

L'accord décalé : un Château Grillet

Juste pour le plaisir, pourquoi ne pas associer un dessert de tous les jours avec un grand vin ? Château-Grillet est une micro appellation de la Vallée du Rhône septentrionale évoluant autour d'un seul propriétaire récoltant et d'un cépage unique : le Viognier. Un vin rare, donc, puisque le vignoble ne s'étend que sur trois hectares. Réputé pour sa délicatesse et sa tension, il démontre une magnifique complexité aromatique. Entre expression minérale et parfums fleuris de violette, de rose et de tilleul, on décèle également de jolies touches d'ananas, de poire et d'abricot. Plus en profondeur, il offre des fragrances chaleureuses de miel, de noisette, de vanille et même des notes épicées rappelant le safran. Succombez à ce sublime équilibre entre acidité et onctuosité.