Que boire avec du tzatziki ?

Que boire avec du tzatziki ?

Lorsque le mercure monte et que le soleil revient enfin dans notre quotidien, impossible de résister au tzatziki, spécialité grecque à base de yaourt (à la grecque bien sûr) et de concombre. Gorgé d’eau et plein de fraîcheur, ce légume est l’allié de choix de nos apéritifs estivaux. On adore sa chair fine et craquante !

On le savoure exclusivement cru, seul, en salade ou sous forme de condiment comme c’est le cas ici. En effet, dans cette recette traditionnelle, on l’agrémente d’huile d’olive, d’ail, de persil et de menthe pour relever ses saveurs discrètes. Et on l’accompagne de crudités ou de pain pita. Aussi délicieuse que légère, c’est tout logiquement qu’elle est devenue un symbole du grignotage healthy. Sa simplicité a d’ailleurs conquis le monde entier, si bien qu’aujourd’hui elle se décline à l’infini. Vous pourrez ainsi la déguster avec des préparations à base de viande, de fruits de mer ou d’un peu de feta. Alors, quelle bouteille ouvrir pour la mettre en valeur ?

Un blanc sec venu de l’hexagone

De manière générale, on a tendance à éviter les vins rouges dont les tanins, même légers, feraient oublier trop facilement les saveurs délicates du concombre. Le vin idéal qui s’impose tout de suite vient de Loire, et plus précisément de l’appellation Menetou-Salon. Les notes d’agrumes et de menthe poivrée sont au rendez-vous pour un accord tonique. Dans cette région, n’hésitez pas à vous tourner aussi vers les crus de Sancerre ou de Pouilly Fumé.

Toujours dans la même idée, un Bourgogne Aligoté, aussi croquant que peut l’être le concombre, fera des étincelles. Entre finesse et légèreté, il séduit par ses jolies touches florales. Enfin, vous pouvez servir un Muscadet. Ce vin blanc sec réputé pour sa fraîcheur et sa vivacité, souvent servi avec des fruits de mer, se révèle ici être un partenaire adéquat. Son acidité marquée sera la bienvenue pour équilibrer le crémeux du yaourt.

Un Sauvignon Blanc du Nouveau Monde

On peut également choisir de jouer sur une alliance de contraste avec des blancs puissants réputés pour leur intensité. Pour cela, on explore les pays du Nouveau Monde et un cépage que l’on connaît bien, le Sauvignon Blanc. Ils apporteront une toute autre dimension à ce mets. Dans sa version argentine, à Mendoza, cette variété impressionne par ses agrumes, ses notes végétales et son acidité remarquable. A Stellenbosch, en Afrique du Sud, ce sont les fruits tropicaux, les touches poivrées et la minéralité qui se font remarquer, tandis que la région de Marlborough, en Nouvelle-Zélande, s’avère rafraîchissante et généreusement fruitée. On apprécie leur complexité et leur magnifique persistance.