Pourquoi le vin est-il à la mode ?
Pourquoi le vin est-il à la mode ?
Publié le lundi 13 novembre 2017

Pourquoi le vin est-il à la mode ?

La consommation de vin en France a baissé comme une peau de chagrin et pourtant les bars à vins fleurissent, les foires aux vins font des émules, les cours de dégustation ne désemplissent pas, l'œnotourisme est à la une et la toile regorge de sujets autour du vin.
Pourquoi le vin est-il à la mode ?

Les Français consomment moins mais mieux

La consommation de vin en France s'élevait à 100 l/habitant/an en 1975 contre 42 l/habitant/an en 2016. Cependant, quand on regarde de plus près, on s'aperçoit que les Français ne boudent pas le vin pour autant.
Il est consommé par plus de personnes (la part des non consommateurs de vin diminue), de façon occasionnelle (2 fois maximum/semaine pour 51% des interviewés selon l'étude quinquennale de FranceAgriMer).
Le vin est incontestablement sorti du quotidien. Il est aujourd'hui considéré comme une boisson plaisir, réservée à des moments de partage et de convivialité.

Le vin fait partie de nos racines

Depuis 2014, le vin fait officiellement partie du patrimoine français. Le vin, produit de la vigne, et les terroirs viticoles font partie du patrimoine culturel, gastronomique et paysager de la France.
Les Français ont une relation affective avec le vin (plus de 40% d'entre eux s'y intéressent) car il s'inscrit dans le territoire. L'étude internationale réalisée par l'Ifop pour les Sofitel Wine Days révèle que 43% de nos chers concitoyens l'associent à la notion de patrimoine. Le développement de l'œnotourisme témoigne de cette perception. Le vin est bien plus qu'un breuvage, c'est un produit culturel.

Le vin fait référence à de vraies valeurs

Lors d'un interview pour La Dépêche du Dimanche paru en 2009, l'écrivain Paulo Coelho déclarait : Les vraies valeurs, c'est ce que l'argent n'achète pas.
Même si les techniques de culture de la vigne et de vinification ont évolué, le vin est inévitablement soumis à un effet millésime lié aux aléas climatiques. Sa qualité est dépendante des caprices de la nature.
Il est impossible de reproduire exactement le même vin d'une année sur l'autre mais aussi d'un endroit à l'autre. Ses spécificités sont intimement associées au terroir sur lequel la plante s'est épanouie.
Il n'y a pas de vin sans intervention des femmes et des hommes. Son élaboration valorise l'humain au travers du travail passionné des vigneronnes et vignerons.

Le vin arrête la fulgurance du temps

A l'heure où tout va très vite, le vin demande de la patience. Il faut attendre 1 an minimum avant de pouvoir redécouvrir sa cuvée préférée.
Le temps est le plus grand des luxes. Or, le vin arrête la fulgurance du temps. En n'étant produit qu'une fois par an, le vin s'oppose aux objets fabriqués à la chaîne. Cela fait partie du désir qu'il suscite déclare Alexis Weill, spécialiste des transactions viti-vinicoles au sein de la Banque Rothschild & Cie, dans un article coécrit par Ophélie Neiman et Laure Gasparotto pour le magazine du Monde.

Le vin est un produit universel

Même si l'Europe arrive en tête (elle représente 63% de la consommation de vin dans le monde), le vin est apprécié sur tous les continents de notre planète !
La consommation mondiale s'est stabilisée depuis une dizaine d'années à environ 242 millions d'hl avec, à sa tête, les Etats-Unis comme premier consommateur mondial de vin depuis 2011.

Le vin consommé modérément est bon pour la santé

25 ans plus tard, le French Paradox est toujours d'actualité. Dans le livre intitulé Vin, nutrition méditerranéenne et santé. Une association vertueuse, le professeur Norbert Latruffe regroupe plusieurs articles scientifiques traitant des liens et des effets bénéfiques pour la santé d'une consommation modérée de vin.

Le vin est à la mode car il nous aide à retrouver nos codes !

Sources :
http://www.vinetsociete.fr/magazine/article/le-vin-en-quelques-chiffres-cles
http://www.franceagrimer.fr/content/download/40652/378464/file/Conf%20presse%20enquete%20conso%208%2010%2015.pdf
http://press.accorhotels.group/journees-du-vin-par-sofitel/
http://www.lemonde.fr/vins/article/2017/10/25/quand-les-grands-patrons-sont-aussi-vignerons_5205577_3527806.html
http://www.vinetsociete.fr/magazine/article/oiv-conjoncture-viticole-mondiale-evolutions-et-tendances-2016
http://www.oiv.int/public/medias/5264/oiv-noteconjmars2017-fr.pdf

Vin, nutrition méditerranéenne et santé. Une association vertueuse – Éditions Universitaires de Bourgogne.