Portrait : Dominique Hébrard, Château Trianon

Portrait : Dominique Hébrard, Château Trianon

La Pompadour avait conçu le Petit Trianon pour s'éloigner des fastes de Versailles. Elle y avait installé un "Jardin des Plantes" pour rompre la rigueur des tracés de Lenôtre et pouvoir y satisfaire sa curiosité pour la botanique. À Saint-Emilion, un secrétaire de Louis XIV, amoureux de l'architecture versaillaise, s'en serait inspiré pour y construire une chartreuse au charme discret dont la folie végétale qui l'entoure se révèle bien sûr, être le vignoble qui l'entoure encore aujourd'hui. Le château Trianon était endormi depuis le XVIIème siècle jusqu'à ce qu'un homme tombé dans la barrique depuis sa tendre enfance, dont la famille écrira les pages du négoce bordelais et présidera pendant 8 générations à la destinée du Château Cheval Blanc va s'enticher de la propriété et s'en porter acquéreur en 2000.

Dominique Hébrard, avec ses faux airs d'Indiana Jones, va quant à lui se lancer dans une nouvelle aventure.

L'arche est perdue (renoncer à un cru comme Cheval Blanc pour des raisons de succession est une véritable perte) mais pas tout à fait. Ce quinquagénaire, homme de terrain, parallèlement PDG du célèbre négoce Hébrard (études de commerce obligent) s'avoue "autodidacte" quand il rachète le Château de Francs et Massaya Wineries au Liban et en Afrique du Sud, Constantia Glen Winery.
Le terroir, les cépages n'ont pas de secrets pour lui, et c'est la mort dans l'âme qu'il se séparera du château Bellefont-Belcier en 2012 dont il était co-propriétaire, premier des grands crus classés de l'appellation cédé à des chinois, vignoble qu'il avait littéralement ressuscité en lui permettant d'être classé. "Nous y avions travaillé comme des ânes" se souvient le vigneron.

Homme de rebondissement, à son projet de rénovation des chais du château Trianon, Dominique prouve une nouvelle fois qu'il est un homme d'association et de consensus qui régit en gestionnaire. Son ami de toujours, Hubert de Boüard, va conseiller l'ensemble de ses propriétés à Saint Emilion, comme au Liban ou en Côtes de Franc et en Afrique du Sud.
Au Château Trianon, 2001, son premier millésime, va convaincre. D'ailleurs au chais, on retrouve l'influence de Cheval Blanc avec des cuves béton mais aussi celle d'Hubert de Boüard avec une cuve tronconique inversée en Inox brevetée par Lejeune comme celles du chais de la Fleur de Boüard, à Lalande de Pomerol.
Le vignoble sera identifié parcelles par parcelles, cloisonné, David Pernet et Chris Vanderen vont lui prêter main forte, les merlots complantés. Aujourd'hui ces merlots y sont rois à 80%, les francs et sauvignon complètent le tout avec des capricieux Carménères sur 5% qui obéissent au carnet des charges de l'appellation.

Comment ne pas penser à réveiller la belle chartreuse assoupie quand on a réanimé le vignoble ?

En 2018, Dominique change de cap et s'associe à Michel Ohayon (Le Grand Hotel de Bordeaux) et vont ainsi offrir une hôtellerie de charme à deux pas de Libourne.
À travers la "Financière Immobilière Caudalie", ils vont créer la "Collection Grand Trianon ".

Saint-Emilion et le Château Trianon vont se doter d'une chartreuse bourrée de charme dont la restauration, sous la conduite de l'architecte Emmanuel Grafeuil, intégrera un hébergement de luxe, une restauration gastronomique, et un complexe bien-être SPA, fitness, entièrement voués à l'accueil de la clientèle de la propriété avec 8 chambres avec vue imprenable et sur le parc et de la terrasse, on peut apercevoir les vignobles de Lamarzelle et Grand Barrail qui se dessinent à l'horizon. La déco se voudra raffinée, contemporaine, et le temps suspendra son vol lors d'une dégustation, d'un déjeuner gourmand, ou pour se nourrir de l'air du temps.

Tout le charme de cette maison de famille à deux pas de Libourne, qu'il faudra découvrir au détour d'un petit parc préservé, tel que Saint-Emilion en recèle encore, de ce Saint-Emilion qui ne se livre pas au premier coup d'œil, discret mais accueillant au pays des Grands Crus Classés.

Château Trianon Saint Emilion Grand Cru
Château Trianon Saint Emilion Grand Cru

Le vin étonnant de finesse, bien balancé, est vendu 1/3 au marché chinois, en Angleterre, à La SAQ et au négoce de place.
Contact ici.
Dominique Hébrard, on s'en doute, cherche le classement de son Grand Cru, le second vin. "Le Petit Trianon" n'est pas moins surprenant.

Je reste encore sous le charme de l'endroit, découvert en cette journée merveilleuse d'été indien, ou l'air frais du matin et sa lumière adoucie cède progressivement la place à une chaleur quasi-estivale.

Les vins seront encore une réussite du château Trianon, le vignoble vendangé parcelle par parcelle, réserve généralement des cabernets dont l'état sanitaire surprend quand l'année écoulée s'est avérée très complexe.

Une année de vigneron, de ceux qui connaissent la terre. D'ailleurs le nom de Trianon en possède l'étymologie. Le déjeuner de vendanges simple et gai, arrosé d'un Trianon 10 plein, sensuel, va me permettre d'assister à une transaction totalement imprévue. Dominique Hébrard me rappellera que "plus que la finalité des projets, tous restent des affaires d'Hommes." Et de taper dans la main de celui à qui il vient d'acheter un HA d'Armagnac !

Crédit photos : Marilyn Johnson, tous droits réservés