Œnotourisme : Peut-on se fier au label Vignobles & Découvertes ?
Œnotourisme : Peut-on se fier au label Vignobles & Découvertes ?
Publié le lundi 25 avril 2016

Œnotourisme : Peut-on se fier au label Vignobles & Découvertes ?

Sur le papier, votre weekend en Bourgogne avait tout pour être parfait. La chambre d'hôtes était réservée, le restaurant aussi. Vous aviez soigneusement repéré les adresses des vignerons sur une carte, pour être sûr d'optimiser votre périple. Une fois sur place, c'est la douche froide. Exit le logement de charme dans les vignes, vous vous retrouvez dans un pavillon en banlieue de Beaune. Vous pensiez vous consoler autour d'un bon dîner ? Raté. Les plats sont décongelés, et les seules bouteilles abordables viennent de la Vallée de la Loire. Il ne manquerait plus que vous trouviez porte close en allant chez les producteurs dimanche matin… Et si un label vous permettait d'éviter ce genre d'expérience ? Décerné par le Ministère du Tourisme, Vignobles & Découvertes aide à s'y retrouver parmi les acteurs de l'oenotourisme.

Qu'est-ce que le label Vignoble & Découvertes ?

On le reconnaît à sa petite pastille verte, représentant un château dans une feuille de vigne. Il est attribué à des régions viticoles qui mettent l'accent sur l'oenotourisme, comme la Côte des Bars, en Champagne, le Beaujolais des Pierres Dorées ou la Drôme Provençale. Une fois décerné, il peut être mis en avant par ces destinations pendant trois ans.

Tous les restaurants, vignerons et hébergements de ces régions peuvent-ils prétendre au label ?

Non. Pour bénéficier du label Vignobles & Découvertes, les professionnels doivent répondre à plusieurs critères. Les restaurants doivent proposer majoritairement des vins de la région, mais aussi des accords mets & vins ou des spécialités locales. Les hôtels, campings et chambres d'hôtes doivent se situer au cœur des vignes, ou être considérés comme des hébergements de charme, et maîtriser au moins une langue étrangère, tandis que les vignerons et les caveaux s'engagent à accueillir des visiteurs le weekend, en leur proposant des dégustations et la vente de leurs vins à l'unité.

D'autres types de prestataires peuvent-ils être labellisés ?

Oui, à condition d'être en lien avec le vin ou le patrimoine historique. On peut ainsi trouver des activités sportives, comme à Saint-Joseph, dans la Vallée du Rhône, où le vignoble se visite en vélo à assistance électrique. Les spas et les thermes peuvent eux aussi bénéficier du label. A Beaune, le Spa Bourgogne Vignes et Bien Être reste dans le thème avec ses soins à base de raisin et son bain de raisins rouges. Le label distingue enfin les lieux culturels incontournables de la destination. Vous n'irez plus seulement dans la Vallée de la Loire pour déguster un Touraine, mais aussi pour découvrir le château de Chenonceau, les maisons troglodytes, les écluses qui jalonnent le fleuve et la gastronomie locale. Votre escapade en Corbières, elle, sera l'occasion d'explorer les châteaux cathares et l'abbaye de Lagrasse, avant de savourer un cassoulet à l'ombre de la citadelle de Peyrepertuse.

Est-on sûr de déguster des vins de qualité chez des viticulteurs labellisés Vignobles & Découvertes ?

Non. L'attribution du label se fait sur d'autres critères, comme la qualité de l'accueil, la vente sur place, la maitrise de plusieurs langues ou la possibilité de faire une dégustation. Si vous hésitez entre deux caveaux, mieux vaut vous renseigner avant de partir. Une chose est sûre, des restaurants aux chambres d'hôtes en passant par les lieux culturels, les offices de tourisme, les évènements et les activités sportives, tous les prestataires labellisés doivent proposer des services de qualité, en lien direct avec le vin. De quoi vous permettre de partir un peu plus sereinement.

Quelques conseils avant de partir

Si le label Vignobles & Découvertes est un plus, il n'empêche pas de préparer son voyage avant d'arriver sur place. N'hésitez pas à contacter les vignerons avant de vous déplacer : certains d'entre eux ne proposent des visites et des dégustations que sur rendez-vous. Les restaurants labellisés sont souvent prisés. Mieux vaut réserver pour être sûr d'avoir une table. La plupart des destinations qui bénéficient du label ont mis en place des sites internet dédiés aux hébergements et aux activités. C'est notamment le cas du Pays de Bergerac, du Lot, du Pays de Colmar ou du Mâconnais. Le site Balades du Vin, lui, liste tous les hébergements labellisés en Rhône-Alpes.