Les vins secs du Portugal : diversité, prix et qualité

Les vins secs du Portugal : diversité, prix et qualité

Le Portugal ça nous gagne ! Ses plages, sa gastronomie, sa gentillesse et… ses vins connus pour leur bon rapport qualité-prix. Le porto a fait la notoriété du pays mais le vignoble est vaste et planté d’une grande variété de cépages étonnants qui font la typicité et la fierté des vignerons portugais. La base pour faire vos choix, avec l’aide de mon ami expert André Ribeirinho.

Se faire plaisir, explorer, à bas prix !

Le cépage touriga nacional est l’emblème du pays qui compte plus de 250 variétés comme le tinta cão qui fait souvent sourire car il se traduit par “chien rouge”. D’ailleurs, la plupart des vins sont d’assemblages. André Ribeirinho, grand spécialiste des vins du Portugal, aime dire qu’on trouve aujourd’hui d’excellents jus à partir de 6/7 euros car la qualité s’est beaucoup améliorée.

Au delà du prix, le Portugal est un pays magique pour ceux qui aiment sortir des sentiers battus. Les plus gros producteurs restent petits comparés à d’autres pays, vous êtes dans la nation des vins de vignerons.” Parmi les producteurs les plus connus, on peut citer Dirk Niepoort, Casa da Passarella dans le Dao ou Filipa Pato (vins bio, biodynamiques).

Alentejo : plus grande, plus connue, plus chaude

L’Alentejo est la plus grande région viticole du Portugal et en couvre un tiers. Elle profite d’un climat ensoleillé qui attire de nombreux touristes. Sur la côte ou à l’intérieur des terres, on retrouve différents styles de vins, souvent charmeurs, parfois riches plus au sud mais faciles à boire. Plus connue pour ses rouges, elle produit aussi des blancs dont la qualité s’est vue augmentée grâce la nouvelle génération de vignerons.

Douro, au delà du Porto

Dans la région du Douro, célèbre pour ses portos, la production de vins secs rouges mais aussi blancs et rosés, ne fait qu’augmenter. Le cépage le plus connu, Touriga Nacional, constitue une bonne partie des têtes de cuvée même si la plupart des vins sont assemblés. Au delà des cépages locaux, on peut parfois aussi retrouver la Syrah, le Petit Verdot. D’abord décriés, ils font maintenant également partie des grands vins du Portugal.

André ajoute que même le Douro, pays du porto, est la région de premier choix pour qui recherche des vins premiums. Les prix y sont d’ailleurs plus élevés, sûrement une conséquence de la renommée des grandes maisons. Quinta Do Noval, renommée pour ses portos, produit d’ailleurs de grands vins secs, parmi les meilleurs de la région.

Dão, la Bourgogne portugaise ?

Encerclé de montagnes, au nord du Portugal, la région Dão fait les vins les plus élégants du pays. Là, les raisins mûrissent plus doucement, un climat particulièrement propice aux blancs et à l’excellent cépage cruzado, l’alvarinho du Dão. On retrouve également en rouge le cépage Touriga Nacional, souvent à 50%. Des vins de gastronomie avec beaucoup de finesse, surtout pour les blancs, qui restent accessibles en prix.

Vinho Verde : fraîcheur et légèreté

Le Vinho Verde, vignoble le plus au nord, est appelé ainsi car ses vins étaient mis en bouteille avant tout le monde. On pourrait aussi faire le parallèle avec les paysages verdoyants alentour. Ici il pleut beaucoup et la nature est luxuriante, on a rarement trop chaud. Surtout connus pour leurs blancs, les vins existent aussi en rouges et rosés. On adore la légèreté du jus, sa fraîcheur parfois légèrement effervescente, non sans rappeler le muscadet ou le picpoul de pinet. Mais, me rappelle André, Il existe également des vins blancs avec plus de corps et d’élégance qui sont parmi les plus grands du Portugal, surtout produits avec le cépage alvarinho.

Bairrada : petit, mais grand

Pour finir, cette petite région située sous la région du Douro. Très peu connue, elle produit de superbes vins rouges avec le cépage baga (le nebbiolo du Portugal). Les vins vieillissent très bien, jusqu’à 60 ans. C’est aussi la région qui produit les meilleurs effervescents et le meilleur… cochon de lait.