Les Super Toscans, vous connaissez ?

Les Super Toscans, vous connaissez ?

Difficile de s’y retrouver parmi les innombrables appellations qui hiérarchisent le monde du vin à travers la planète. Et la tâche s’avère encore plus ardue lorsque les viticulteurs décident de créer des catégories qui leur ressemblent plus. C’est le cas des fameux super toscans, famille non-officielle de vins produits dans la région renommée de la Toscane, en Italie.

Ce vignoble particulièrement dynamique s’est imposé comme l’un des plus réputés à l’échelle mondiale. Il est la plus importante région productrice de vin chez nos voisins transalpins. Pas de vins de super-héros ici, mais des cuvées d’exception qui font désormais partie des vins rouges les plus estimés d’Italie.

Une alternative au carcan des appellations

Le mouvement des super toscans, né à la fin des années 70, s’inscrit dans le renouveau des vins italiens. Ce dernier n’en était alors qu’à ses balbutiements et ne s’est profondément concrétisé qu’une quinzaine d’années plus tard. Lorsque les DOC voient le jour, elles ne correspondent pas à la manière de travailler d’un certain nombre de vignerons. En effet, la Denominazione Di Origine Controllata Chianti (l’équivalent de nos AOC françaises) autorise exclusivement l’utilisation de cépages autochtones, impose le Sangiovese comme variété majoritaire et ne garantit pas la qualité des vins comme ils le désirent.

Animés par une volonté forte de différencier leurs crus hors du commun des vins de table, ils décident donc de se regrouper sous un seul nom évocateur, les super toscans. Ils ont comme particularité principale de faire des assemblages avec des variétés internationales, notamment bordelaises telles que le Merlot ou le Cabernet Sauvignon. D’abord discrets, ils ont été popularisés par le célèbre critique américain Robert Parker.

Des vins devenus cultes

Cette production alternative de vins haut de gamme a vite atteint un statut mythique. Au point de changer à elle-seule le paysage des appellations italiennes. Ainsi l’incontournable Sassicaia de la Tenuta San Guido, qui était le fer de lance du mouvement à ses débuts avec son monocépage en Cabernet, a désormais sa propre DOC, Bolgheri. On note aussi leur impact sur la façon de faire du vin dans leur pays, de manière générale. Le mélange de cépages de diverses origines est devenu monnaie courante, tout comme le vieillissement en fûts de chêne. Peu à peu de nouvelles variétés sont arrivées, et le Cabernet qui paraissait indétrônable est parfois remplacé par le Pinot Noir ou la Syrah. Parmi ces crus à part, on peut citer Solaia, Picconero, Tignanello, Magari, ou encore Ornellaia.