Les médailles dans le vin : Comment ça marche ?
Les médailles dans le vin : Comment ça marche ?
Publié le jeudi 21 septembre 2017

Les médailles dans le vin : Comment ça marche ?

Lors de vos vagabondages dans le rayon vin du supermarché, vous avez certainement vu apparaître en nombre croissant ces médailles ornant les bouteilles de 75cl et même les bag in box ! Cette décoration est devenue un critère de choix pour le consommateur. La France est championne du monde de l'organisation de concours et compte pas moins de 120 dédiés au vin…

L'organisation et le déroulement d'un concours

Depuis 2013, la DGCCRF (répression des fraudes) a mis un peu d'ordre dans ce foisonnement d'événements ! Outre la préinscription sur une liste officielle du ministère, l'organisateur doit présenter un règlement comportant notamment les compétences des dégustateurs, la traçabilité et l'anonymat des échantillons, ainsi que les documents à fournir par les candidats… Coté règlementaire, le nombre de médaille attribué est limité à 1/3 par jury et le le jury doit être de 3 personnes minimum.
En fonction du concours, le jury de dégustation peut être composé d'amateurs œnophiles, de professionnels ou des deux. Le nombre de ces rencontres, ne cessant de croitre +20% en 10 ans, entraine donc une demande forte de dégustateurs bénévoles, donc la nécessité de recruter largement des personnes disponibles… Mais ne l'oublions pas le but de ces opérations est d'évaluer à l'instant t la qualité intrinsèque d'un vin dans sa catégorie.

Panorama des concours vinicoles français

On va essayer de classer, de manière non exhaustive, ce petit monde en 3 familles :

Les nationaux et internationaux
Ils mettent en compétition des vins produits seulement en France ou des vins de l'hexagone et d'autres régions du monde. Au niveau national, les plus connus sont le concours général agricole de Paris et le concours des grands vins de France à Macon. Une sous catégorie est celle du concours des vignerons indépendants de France. Organisé par l'association des œnologues, il existe le concours Vinalies national et son homologue à l'international.
Les autres compétitions ouvertes aux vins étrangers sont par exemple : le challenge international des vins à Blaye, le concours international de Lyon, les Feminalises, jurées féminins à 100%

Les régionaux
Il en existe plusieurs par région viticole. On va faire bref car les listes c'est rébarbatif.
Concours des vins du sud ouest, de Bordeaux vins d'Aquitaine, des grands vins du Languedoc, des vins d'Alsace, des vins de Provence, les Ligers au salon des vins de Loire, en vallée du Rhône : Orange et Avignon….
Les jeunes agriculteurs peuvent aussi être à l‘origine de concours comme à Nîmes par exemple.

Les originaux à portée mondiale
Par cépage : mondial du chardonnay, du sauvignon, des cabernets, syrah, grenaches ect. !!!
Par catégorie : mondial du rosé, des effervescents, challenge des vins bio…

Le revers de la médaille

L'objectif vertueux de ces compétitions est de mettre en valeur la qualité du vin ! Mais ne soyons pas crédules, les organisateurs ne sont pas des associations à but non lucratif…
Certains producteurs consacrent même un budget spécial pour ces manifestations et allouent du personnel à la préparation des échantillons. Pour vous donner une idée, l'inscription a un concours peut aller d'environ 40 € à plus de 150 € par échantillon. A s'ajoute cela les frais d'envoi pour la plus part. Et en dernier lieu, l'achat des fameuses médailles autour de 100€ le mille.

Du fait de la multiplication des concours, et donc de la quantité de bouteilles décorées chaque année, la médaille de bronze n'a plus la côté ! Mais pour le consommateur l'or et l'argent restent un critère de choix dans la jungle du linéaire.