Les femmes du vin se rencontrent avec Women do Wine

Les femmes du vin se rencontrent avec Women do Wine

L’association Women do Wine vient d’organiser sa première rencontre des femmes de la filière vin. Retour sur une journée forte en émotions qui ne demande qu’à être renouvelée...

Women do Wine est une association internationale regroupant non moins de 400 femmes liées par la passion du vin (vigneronnes, cavistes, œnologues, sommelières, communicantes...).

Elle a été créée en 2017 suite à un coup de gueule poussé par Sandrine Goeyvaerts (aujourd’hui Présidente) en réaction aux Trophées du Vin décernés par La Revue du vin de France qui, encore une fois, avaient très largement sous-représenté la gent féminine.

Son objectif est de mettre en lumière toutes les femmes du vin et on peut dire que c’est réussi !
En deux années seulement les adhérentes ont afflué et une première rencontre a pu être organisée dimanche 23 juin avec l’aide d’une campagne de crowdfunding, des sponsors et des bénévoles motivées comme jamais.

En cette journée dominicale ensoleillée, La Bellevilloise, le Paris de la liberté, a libéré la parole des femmes du vin au sein de quatre tables rondes :
- Comment lutter et se protéger contre le sexisme dans le monde du vin ?
- Gagner en confiance en soi, apprendre à se promouvoir.
- Les femmes changent-elles le monde du vin ?
- Vin féminin, en finir avec les clichés.

Des ponts se sont construits avec des initiatives féminines dans des domaines en corrélation étroite avec le vin : les femmes de la bière (Pink Boots Society France), les femmes de la gastronomie.

Pauline Dupin-Aymard, Gaby Benicio, Marion Ivaldi (crédit photo : Audrey Martinez)
Pauline Dupin-Aymard, Gaby Benicio, Marion Ivaldi (crédit photo : Audrey Martinez)

Une cérémonie de remise de prix a mis en lumière :
- un média qui met en avant les femmes du vin, Vitisphère, représenté par sa rédactrice en chef Marion Ivaldi,
- une entreprise qui respecte la parité, Groupe Artemis,
- trois prix têtes de cuvées récompensant des talents à découvrir : Pauline Dupin-Aymard (blog Chassez le Naturel), Muriel Giudicelli (vigneronne du domaine Giudicelli) et Gaby Benicio (sommelière au restaurant Äponem).

Ainsi qu’un prix vinaigre, destiné au Guide Michelin, afin de les encourager à améliorer la visibilité des femmes...

Le tout ponctué de masterclass (le Gamay, la forme des verres, le rosé...), de stands de dégustations et d’une exposition d’art viticole (je bois la vie en rose).

Voici quelques témoignages qui illustrent les temps forts de cette journée.

Harcèlement dans le monde du vin, le plus difficile c’est d’en parler. Les femmes de l’association Women do Wine sont à votre écoute, Isabelle Perraud (Domaine des Côtes de la Molière).

Les femmes changent le monde, pourquoi ne changeraient-elles pas le monde du vin ?, Laetitia Allemand (Domaine Allemand).

Il faut déconstruire le discours sur le genre du vin, Florentine Mälher-Besse (sémiologue du vin).

Le goût n’appartient ni aux hommes, ni aux femmes. Mais bien à chaque individualité, Birte Jantzen Winebubble).

Ensemble on est plus forte et on a envie de faire plein de choses, Garlonn Kergourlay (Pink Boots Society France).

En se regroupant on peut changer les codes, les rapports de force, faire évoluer la société, Vérane Frédiani (réalisatrice du film à la recherche des femmes chefs et coautrice du livre Cheffes).

Une rencontre inspirante, rassurante, motivante, parfois révoltante. Bravo les Women do Wine ! A quand la deuxième édition ?