Les cavistes en ligne

Les cavistes en ligne

Il est facile de penser que le métier de caviste est un doux rêve dont certains gardent secrètement l’idée d’en faire leur activité. Combien de fois ai-je entendu allez, je laisse tout tomber, je deviens caviste. Moi le premier, cette idée continue de me trotter dans la tête comme un éternel marronnier. Or, ce métier de passion demande de sacrées connaissances non seulement dans le vin mais aussi dans la pédagogie car il faut savoir expliquer le vin à tout un chacun, du plus néophyte des clients jusqu’à l’expert qui s’y connaît certainement mieux que vous (nous ne sommes pas des machines non plus) sans oublier celui qui montre qu’il sait alors que souvent il ne sait rien. Il faut également savoir gérer une cave, les stocks, entretenir le relationnel avec les propriétés pour assurer ses approvisionnements réguliers, gérer sa société et je passe encore quelques autres aptitudes d’entrepreneur.
Avec la crise sanitaire mondiale que nous connaissons depuis un peu plus d’un an, les cartes du commerce de vins et spiritueux ont été largement rebattues et désormais, c’est à la fois dans les boutiques physiques mais aussi en ligne que la guerre commerciale a lieu. Et à ce jeu sans état d’âme, certains gros mastodontes 100% virtuels ont vu progresser leur chiffre d’affaire de manière exponentielle.

Caviste en ligne et indépendant, un sacerdoce

Le Covid 19 a été un exhausteur de réussites et d’échecs en peu de temps. De réussites car certains ont profité de cette période totalement chamboulée pour oser entreprendre et créer des choses nouvelles avec les risques commerciaux et financiers que cela implique et d’autres n’ont pu faire face à ce tsunami et ont dû mettre la clé sous la porte.
Prenons l’exemple des cavistes indépendants. Globalement ils ont réussi à ce jour, à faire face aux contraintes sanitaires car d’une part ils ont toujours pu rester ouverts et d’autre part, ils ont un capital sympathie et une clientèle qui leur est très attachée, ce qui a permis de faire tourner les boutiques. Mais le commerce étant ce qu’il est, malgré cela, le métier n’est pas facile et pérenniser sa clientèle n’est pas chose aisée surtout à l’ère des cavistes ou négociants géants en ligne. Certains ont donc récemment franchit le pas de la boutique virtuelle en complément de la boutique réelle.

Ne peut pas se lancer sur la toile qui veut. Il faut pouvoir assurer des prix relativement intéressants pour attirer une nouvelle clientèle qui a la possibilité en quelques secondes de comparer les prix. Il faut également pouvoir proposer un catalogue suffisamment étoffé pour intéresser le plus grand nombre. Enfin il faut gérer les stocks (stock physique ou accord avec des vignerons pour des envois directement depuis les propriétés) et les envois rapides et sécurisés. Bref, c’est un véritable sacerdoce et quand on voit toutes les contraintes auxquelles on ne pense pas immédiatement, je comprends mieux que certains y réfléchissent à deux fois avant de se lancer dans l’aventure du e-commerce.

Alors quelle est la place des cavistes indépendants qui décident de se lancer dans le grand bain d'internet afin de vendre avec leur cœur les petites pépites qu’ils ont su dénicher après moult recherches ? C’est ce que je vous propose de découvrir à travers trois exemples de cavistes qui ont franchi le pas du réel au virtuel.

Petit tour d’horizon de quelques cavistes indépendants faisant du e-commerce

Millésimes et Saveurs

Si l’aura du caviste physique dépasse son quartier ou même sa ville, il y a fort à parier qu’il pourra consolider son activité sans trop de difficulté sur internet. C’est le cas d’Eric Fèvre qui a sa propre cave à Reims Millésimes et Saveurs et qui a également monté sa boutique en ligne. Auréolé du titre de 2ème meilleur caviste de France en 2018, il possède un certain appui commercial dans le secteur champenois.

Qu’en est-il se son offre digitale ? Elle est à la fois éclectique et pointue. Comme bon nombre de cavistes en ligne, il propose pour une très grande majorité, des vins français à travers toutes les appellations mais également des spiritueux français et étrangers avec une prédominance pour des petites maisons artisanales et authentiques ce qui en fait un gros point fort à mon sens. Quant aux vins étrangers, ils ne sont pas en reste avec une belle offre de vins italiens mais aussi un joli tour du monde à travers le Chili, le Maroc, l’Afrique du Sud, l’Autriche, l’Allemagne, l’Espagne, l’Australie, le Douro et j’en passe. Le panel international est incroyablement fourni. Voici un bel exemple de mise à profit d’un site en ligne bénéficiant de tout le travail de sélection des vins de la boutique physique depuis des années.

Site internet du Millésimes et Saveurs

Cousin et Compagnie

Voici un caviste réputé depuis des années en plein cœur du quartier Saint-Pierre à Bordeaux. La boutique aurait presque des airs d’apothicaire avec son implantation en angle de bâtiment et ses hautes étagères. L’équipe a mis environ deux années à préparer sa venue sur la toile ce qui prouve bien qu’on ne peut pas se lancer tête baissée dans cette aventure même si on est déjà un caviste réputé. Cela demande une grande rigueur dans la sélection des vins qui ne sera pas forcément la même qu’en boutique.

Cousin et Cie s’est rapidement spécialisé dans la commercialisation des vins en biodynamie et naturels à hauteur de 90% de leur offre et principalement issus de propriétés familiales ou de vignerons indépendants. Là encore, en plus de la large variété des terroirs français, ils proposent également un bel éventail de vins étrangers et chose rare, de millésimes anciens tel ce Meursault de Jean Dupont de 1993 ! Ou encore le magnifique Château de Sales à Pomerol en 1979 s’il vous plaît ! Même physiquement à Bordeaux ce genre de millésimes anciens reste compliqué à trouver en vente au détail. Enfin, dernier atout de ce site à venir dans peu de temps : la création de box Mets et Vins divisée en trois formules : les P’tits Bios, les Curiosités Natures et les Grands Vins . Tous les mois vous recevrez deux bouteilles accompagnées d’un met sucré ou salé en accord avec le thème, réalisé par le chef Maxime Roussarie passé - entre autres - par les cuisines de Régis Marcon.

Site internet de Cousin et Compagnie

Wine Shop Fronsac

C’est une personnalité dans le monde des cavistes qui se cache derrière ce nom et que Mathieu Doumenge, journaliste à Terre de Vins a joliment surnommé le caviste en or . Thomas Noël qui était déjà propriétaire de la Maison des Millésimes, boulevard Saint-Germain à Paris, a décidé avec sa femme de venir s’installer à Fronsac sur la rive droite de la Dordogne à quelques kilomètres au nord de Libourne et d’y ouvrir après quelques années de vie sur place, la cave qu’ils n’avaient pas chez eux, dans un local appartenant à Michel Ponty, autre grande figure du fronsadais, propriétaire du Château du Pavillon.
Gros amateur des vins du Rhône notamment, Thomas passe pas mal de temps sur les routes pour aller à la rencontre des petits et grands vignerons de France et d’ailleurs. La Bourgogne en plus du bordelais bien sûr, est excellemment bien représentée. Une sélection de vins pointue et exigeante pour amateurs éclairés mais aussi néophytes pour qui il n’hésitera pas à faire une dégustation pour orienter les choix.

Alors fort de ce succès, comment transposer la chaleur humaine qui fait son succès à travers une boutique en ligne ? C’est après de longs mois de sélection attentionnée qu’il a finalement inauguré son site début 2021. On y retrouve toute la précision et l’éclectisme de la boutique à travers une offre exhaustive de cuvées toutes plus originales les unes que les autres. Vous pourrez retrouver le fabuleux Château Rayas venant du Rhône, le Clos de Vougeot en Bourgogne mais également des petites pépites à prix tout doux comme la cuvée la Peyrière de Guilhem Barré à quelques kilomètres de Carcassonne. L’Italie est également bien présente ainsi que l’Argentine avec Mariflor, l’autre propriété de Dany et Michel Rolland, eux-mêmes, propriétaires à Fronsac du Château Fontenil.

Site internet de Wine Shop Fronsac et de la Maison des Millésimes à Paris.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi notre article Les vins en ligne au féminin !

Publié , par God Bless Bacchus