Le vin peut-il être
Le vin peut-il être
Publié le vendredi 24 mars 2017

Le vin peut-il être "Vegan" ?

Le végétalisme intégral ou véganisme est le refus absolu de consommer toutes substances d'origine animale même à l'état de trace. Ce mouvement trouve différentes motivations : éthiques, religieuse, diététiques… Tous les aliments, y compris le vin ! sont donc passés au crible : vegan or not ?

Un soupçon d'ingrédient d'origine animale

Senso strictu, on ne peut parler d'ingrédient mais plutôt d'auxiliaire de fabrication. Ces composés ne font pas partie intégrante du vin mais peuvent se retrouver, ou pas, à l'état de trace. C'est à l'étape du collage que des protéines animales peuvent être incorporées. Le but de cette opération est de clarifier et de stabiliser le vin. Ci-dessous, un petit tableau récapitulatif des fameuses substances et de leur provenance :

Dans le vignoble bordelais, le collage traditionnel au blanc d'oeuf en barrique, fait partie du patrimoine viticole depuis le 18eme siècle. D'un point de vue gustatif, cette pratique a fait ses preuves, au niveau de l'amélioration de la structure tannique de certains vins rouges.

Aujourd'hui, quelque soit le type de colle, le dosage est raisonné en menant des essais dans un laboratoire oenologique. Quoi qu'il en soit, le vinificateur qui choisit de ne plus utiliser ces produits, par choix personnel, commercial et/ou marketing, a d'autres possibilités.

Les alternatives oenologiques vegan friendly

Pour les vins blancs et rosés, l'emploi de bentonite d'origine minérale (argile) peut être parfaitement efficace. Pour les mordus de verdure, il existe aussi des colles à base de protéines végétale (pois, pomme de terre..), développées au départ comme substitut à la caséine.

Sinon, encore plus radical, exit le collage ! Une simple filtration, et le tour est joué ! Mais attention, Madame, Monsieur, le consommateur, il ne faudra pas crier au drame, si un dépôt vient orner le fond de votre bouteille ! La solution : un petit passage en carafe pour décanter tout ça. Cette remarque est encore plus vraie pour les vins ni collés ni filtrés.

Et l'étiquette, elle dit quoi ?

Depuis 2012, en vertu du sacro saint principe de précaution, l'union européenne impose la mention des substances allergisantes i.e. la caséine et l'albumine. Entre nous ; connaissez-vous une personne allergique au vin ? Fin bref, si vous jeter un oeil sur le tableau, il nous manque la gélatine ! Quid pour le consommateur végétalien ? Ce dernier peut donc se rassurer avec la mention non collé mais aussi vin casher !!! Pour info, attention aux amalgames, un vin bio n'est pas forcement végan et inversement… L'U.E. a tranché sur le sujet en instaurant en 2017, un nouveau logo. Maintenant, vous pourrez trouver au détour d'un rayon votre jus de raisin fermenté, estampillé d'un magnifique macaron jaune vif orné d'un V vert feuillu. Le vin 100% végétal est décoré !

Elvire Bonnefous