Le nouveau parcours de la Cité du Vin

Le nouveau parcours de la Cité du Vin

Inaugurée à l’orée de l’été 2016, la Cité du Vin a transformé le quartier de Bacalan à Bordeaux et est devenu un signe identitaire de la ville. De verre et de béton, son architecture hors norme célèbre le vin et sa culture. En son cœur coule toute l’année une exposition permanente qui vient de se refaire une santé. Allons voir ça !

La Cité du Vin de Bordeaux a eu près de 8 ans pour recueillir les retours des visiteurs afin de réajuster chaque étape, et ça marche ! Le parcours permanent est époustouflant de beauté et d’ingéniosité, il fait vibrer les 5 sens et titille notre imagination. On apprend, certes, mais on en prend surtout plein les mirettes ! L’exposition d’autrefois déjà impressionnante, a gagné en finesse et justesse, c’est une expérience immersive réussie.

Liberté chérie

Pas de sens de visite pour ce parcours, on vogue au gré de ses envies en se laissant happer par un son ou un halo de lumière. La visite dure entre 2 à 3 heures ou bien plus encore. Si vous êtes pressé ou intéressé par un sujet en particulier, vous pouvez choisir une thématique : art-patrimoine, dégustation, gastronomie, nature environnement, élaboration du vin… L’audiophone est très agréable et facile à utiliser.

Quatre thèmes principaux rythment votre promenade qui se fait naturellement d’une animation à l’autre : Les Vignobles du Monde, Savoir-faire, Art de Vivre, Le Vin Voyageur, Bordeaux.

Le vignoble de Bordeaux - Crédit photo : Anaka et La Cité du Vin
Le vignoble de Bordeaux - Crédit photo : Anaka et La Cité du Vin

Le vignoble de Bordeaux :
Scénographe : Agence Clémence Farrell, Société de production : The Mill

Le vin aux 4 coins de la planète

Les vignobles du monde ont toujours une grande importance dans cette exposition qui se veut globale. Le survol aérien de grands vignobles sur écrans panoramiques, qui plaisait beaucoup, n’a pas changé.

Le survol aérien - Crédit photo : Anaka et La Cité du Vin
Le survol aérien - Crédit photo : Anaka et La Cité du Vin

Le survol aérien :
Scénographe : Casson Mann / Société de production : Grand Angle

On retrouvera le thème au fil de l’exposition, notamment sur le grand planisphère qui reprend les caractéristiques des grandes régions viticoles ou les terroirs du monde interactifs en 3D.

Terroirs du monde - Crédit photo : Anaka et La Cité du Vin
Terroirs du monde - Crédit photo : Anaka et La Cité du Vin

Terroirs du monde :
Scénographe : Casson Mann, Société de production : Clap 35
Planètes des vins :
Scénographe : Agence Clémence Farrell, Sociétés de production : Planisphère : Ich&Kar, Globe : The Mill

Le cycle de la vigne

On laisse beaucoup de place au cycle de la vigne et au savoir-faire de l’artisan vigneron. C’est certes pédagogique mais aussi ludique et merveilleux, comme ce grand cep de vigne qui s’éveille et se déploie, avec de beaux effets lumineux.

Le cycle de la vigne - Crédit photo : Anaka et La Cité du Vin
Le cycle de la vigne - Crédit photo : Anaka et La Cité du Vin

La vigne :
Scénographe : Agence Clémence Farrell, Sociétés de production : Le cep : Ich&Kar et The Mill, Les gestes : The Mill, Mur des cépages : Ich&Kar

Plus tard dans l’exposition, une rotonde où l’on s’assoie confortablement reprend les 4 saisons au rythme de la nature et du travail de l’homme. On se laisse embarquer, c’est intéressant et apaisant.

L'année vigneronne - Crédit photo : Anaka et La Cité du Vin
L'année vigneronne - Crédit photo : Anaka et La Cité du Vin

L'Année Vigneronne : Scénographe : Casson Mann et Agence Clémence Farrell, Société de production : The Mill

L’élaboration du vin

On démarre avec les basiques pour comprendre le vin en partant du premier élément : le raisin et son parcours jusqu’à notre verre.

Amoureux des cépages ou simple amateur, vous apprécierez cet immense mur qui réunit les principales variétés de raisins à travers le monde. Le grain de l’illustration est légèrement rétro, ce qui rend ce mur informatif plein de charme, et contraste agréablement avec l’animation suivante pleine d’ingéniosité.

L'élaboration du vin - Crédit photo : Anaka et La Cité du Vin
L'élaboration du vin - Crédit photo : Anaka et La Cité du Vin

Le mur de l’élaboration du vin vous guide en lumière et graphismes aux différentes étapes de la grappe à la bouteille : la vinification, l’élevage et le vieillissement. C’est dynamique et super pédagogique.

Comprendre les catégories du vin (à gauche) et atelier
Comprendre les catégories du vin (à gauche) et atelier "foulage du raisin" (à droite) - Crédit photo : Anaka et La Cité du Vin

Un peu plus loin au cœur de géantes bouteilles de bois, vous pourrez réviser vos classiques pour mieux comprendre toutes les différentes catégories de vin (rouge, blanc, rosé, effervescent, moelleux et vins mutés).

L'élaboration du vin rouge :
Scénographe : Agence Clémence Farrell, Sociétés de production : Mur : Ich&Kar et The Mill, Foulage : Ilusio

Tout un art de vivre

Un des grands thèmes de l’exposition est celui qui est aussi central dans nos vies, le vin au fil du quotidien. Celui de nos joies, de nos retrouvailles, de nos rendez-vous amoureux. Il est au cœur de notre patrimoine culturel et accompagne l’excellence de notre gastronomie comme les plats les plus simples.

Un banquet virtuel

Pour illustrer ces moments, on adore le grand banquet virtuel en sons et lumière qui nous projette comme Alice, dans un pays où les merveilles sont des repas de toutes sortes qui s’entrechoquent. Du pique-nique au repas de fête, on peut tout imaginer et on en sort affamé !

Le banquet virtuel - Crédit photo : Anaka et La Cité du Vi
Le banquet virtuel - Crédit photo : Anaka et La Cité du Vi

A table ! :
Scénographe : Casson Mann, Maud Martinot, Société de production : Sim&Sam

Medley cinématographique

Pour clore cette séquence émotion, j’ai adoré voyager dans tous ces extraits de films qui mettent en scène la bouteille. Un medley intergénérationnel qui nous donnerait bien envie ce soir de sortir un vieux DVD, ou tout simplement de partager un bon verre à la chandelle.

A toute fin utile

La poésie a du bon mais on l’a tous expérimenté, le service du vin peut nous déstabiliser. Pour pallier ça, l’exposition ne laisse pas nos âmes romantiques à leur perte et nous propose des courts-métrages humoristiques pleins de conseils utiles pour mieux s’en tirer.

Les inébranlables

Ceux qui avaient déjà visité la Cité du Vin seront rassurés, le buffet des cinq sens n’a pas disparu. D’immenses cloches renfermant des arômes joliment mis en scène vous permettent de retrouver leurs odeurs en actionnant une pompe. On peut aussi retrouver les textures du vin au toucher. Et c’est toujours un succès !

Le buffet des 5 sens - Crédit photo : Anaka et La Cité du Vi
Le buffet des 5 sens - Crédit photo : Anaka et La Cité du Vi

Le buffet des 5 sens :
Scénographe : Casson Mann, Agence Clémence Farrell, Sociétés de production : Graphisme : Ich&Kar, Manips : Matière à penser, L'art de la dégustation : Squint Opera, Le goût et Quels vins pour ce soir ? (Accords mets et vins) : Ilusio

La saga de Bordeaux est toujours là aussi tout comme le vin qui voyage, notamment au départ du port de la ville. Après tout, si le musée se veut international dans son approche, il n’oublie pas son ancrage dans cette grande capitale du vin…

La Grande Saga de Bordeaux :
Scénographe : Casson Mann, Société de production : Les Films d'Ici

On boit quoi ?

A la fin de la visite, c’est l’ascension au sommet de la cité. Le Belvédère est gorgée de lumière est de vin du monde entier gracieusement proposés par les différentes régions viticoles. Selon le jour, vous pourrez goûter un Assyrtiko grec ou un chenin de Loire. Sans alcool mais plein de gourmandises, on vous propose également d’excellents jus de raisins.

Comment ça marche ?

La cité du vin est financée de plusieurs façon :

- La bâtiment appartient à la ville de Bordeaux et est géré au quotidien par la Fondation pour la culture et les civilisations du vin

- La Fondation est financée au quotidien par le prix des entrées pour les activités de la Cité du Vin, les revenus de la Boutique, ainsi que deux autres piliers importants : le mécénat (il permet notamment de soutenir l'offre culturelle) et les privatisations pour des évènements privés d'entreprise.

- Le renouvellement de l'exposition permanente a reçu le soutien de la ville et de la Métropole de Bordeaux, de la Région Nouvelle Aquitaine et de l'Union Européenne dans le cadre du plan de relance de l'UE suite à la Pandémie de Covid-19, et bien sûr, grâce à l'aide de mécènes. Ainsi par exemple, ce beau cep de vigne qui prend vie est subventionné par le château Haut Bailly, le banquet virtuel est un apport de Bernard Magrez et le buffet des cinq sens, un cadeau de Castel Frères.

Une exposition à consommer sans modération pour le bonheur des yeux et des papilles !

Publié , par Miss Vicky Wine
Mise à jour effectuée