Le Concours Mondial des Vins Féminalise
Le Concours Mondial des Vins Féminalise
Publié le jeudi 05 avril 2018

Le Concours Mondial des Vins Féminalise

Dans seulement quelques jours, le jeudi 5 avril 2018, aura lieu à Paris le Concours Mondial des Vins Féminalise. Pourquoi est-il irrésistible ?

Parce qu'il fait chaud au cœur

Dans un monde du vin où la parité n'est pas encore de rigueur et où la gente féminine n'a toujours pas la reconnaissance qu'elle mérite, cela fait du bien de se retrouver parmi les 850 dégustatrices internationales (en 2017) partageant la même passion. Vous l'aurez compris, le concept fort de ce concours est que les échantillons sont dégustés exclusivement par des femmes.
Une belle occasion d'échanger sur diverses problématiques concernant les métiers de la vigne et du vin, de diversifier son réseau, pour rentrer chez soi motivée comme jamais !

Parce qu'il est pro

Avec autant de dégustatrices et plus de 4500 vins dégustés, les règles de l'art d'une dégustation professionnelle n'étaient pas faciles à assurer. L'équipe Féminalise l'a fait !
Les membres des jurés (œnologues, importatrices, commerciales, cavistes, journalistes, sommelières, œnophiles averties...) sont triées sur le volet. Les vins sont servis à bonne température et dans des verres adéquats. Ils sont jugés à l'aveugle, par 3 femmes différentes qui ne se concertent pas et suivant une grille de notation bien ficelée (39 points de contrôle).
Alors que les conversations vont bon train pendant le reste de la journée, un silence monacal règne durant le concours...

Parce qu'il a le verre en poupe

Le Concours Féminalise a débuté en 2007 avec 1120 vins français et 170 dégustatrices pour arriver 10 ans plus tard à 4550 vins mondiaux et 850 dégustatrices. Les chiffres parlent d'eux-mêmes !
Ce succès s'explique parce que tout le monde y trouve son compte. Les résultats du concours sont diffusés à la presse et aux acheteurs de vins internationaux.
Les vins médaillés ont une réelle valeur ajoutée. Leur référencement se voit facilité pour leur distribution en France et à l'export.

Un vent de femmes qui aiment le vin va déferler à la capitale !