Labels environnementaux : Terra Vitis, qu’est-ce que c’est ?

Labels environnementaux : Terra Vitis, qu’est-ce que c’est ?

*

Alors que leurs définitions peuvent encore être floues pour le grand public, les labels environnementaux ont envahi nos étiquettes préférées ces dernières années. L’occasion, donc, de s’intéresser à l’un d’entre eux : Terra Vitis.

Également connue sous le nom de viticulture raisonnée ou durable, cette certification a été fondée en 1998 dans le Beaujolais par des viticulteurs engagés dans la protection de l’environnement. Ils se sont ensuite organisés très rapidement pour obtenir des résultats probants. Aujourd’hui, elle compte plus de 700 adhérents et quelques 14 000 hectares de vignes.

La protection des ressources naturelles

La philosophie de Terra Vitis est centrée majoritairement autour de la protection des ressources naturelles. Il est primordial de privilégier une vie biologique active dans le sol pour permettre à la vigne de se protéger naturellement. On limite ainsi les interventions au strict nécessaire. Le cahier des charges n’autorise les traitements qu’en ultime recours, c’est-à-dire si la récolte est réellement en danger. Chaque pratique est enregistrée et tout traitement doit pouvoir être justifié.

Pour optimiser ces actions au maximum, Terra Vitis prend en compte trois piliers du développement durable : l’environnement, bien entendu, mais également le social et l’économie. Contrairement à certaines certifications qui règlementent exclusivement la production de matières premières, elle s’intéresse à différents aspects d’une exploitation viticole. Cela se traduit notamment par la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), soit l’impact de l’entreprise sur ses salariés, consommateurs et autres parties prenantes.

Une communauté d’entraide

Si une fédération nationale a été créée en 2001, l’organisme mise énormément sur des associations régionales facilitant une présence sur le terrain et des partages d’expérience. Il a créé une véritable communauté à travers des rencontres entre adhérents ou des fiches progrès réalisées par les vignerons et partagées dans le réseau. Ces échanges de bonnes pratiques sont appuyés par le soutien technique des animateurs Terra Vitis. Ils aident à la bonne mise en œuvre du cahier des charges et ses évolutions au fil du temps. A tout cela s’ajoute l’accès à différentes actions de promotion et outils de communication.

Contrairement au label Agriculture Biologique qui agit à un niveau européen, Terra Vitis est franco-français. Il se présente comme un réseau de plusieurs centaines de vignerons issus des régions viticoles de l’hexagone et s’obtient par millésime. Reconnu officiellement par le Ministère de l’agriculture, il est validé par un organisme indépendant et agréé qui vérifie chaque étape de la production.