La Dame de Boüard par Marilyn Johnson
La Dame de Boüard par Marilyn Johnson
Publié le jeudi 30 août 2018

La Dame de Boüard par Marilyn Johnson

Ce clos, elle en rêvait. Elle l'a fait. Coralie de Boüard, la Dame du Clos qui porte le même nom, l'a enfanté depuis peu, en rêvait la nuit, le construisait le jour. Clos de Boüard, la naissance d'un cru. Son père, Hubert de Boüard, a justement préparé l'ensemble de son clan à ça. Lui qui a construit avec une constance remarquable la réputation du cru familial, Angélus, le désormais "Premier" chez les premiers d'une appellation en perpétuel renouvellement, tirée par un classement, bien que contesté (et contestable comme le sont par essence tous les classements), il transmet avec précision à l'ensemble de 4 enfants, ses connaissances en terme de vinification, conduite d'un vignoble et les choix qui s'imposent, politique globale de marketing ouverte à une société en marche.

Dix années à la direction du marketing du Château Angélus, de sa commercialisation et de la communication, puis du cru de Montagne remarquable, unique en son genre, Fleur De Boüard dont elle est toujours à la direction auprès de son frère Mathieu, je rencontre Coralie dont le vin vient d'être le premier mis sur le marché Primeurs de la campagne 2016. Sûre d'elle et de ses jus, elle explique sa stratégie par des mots qui résument bien sa manière d'obtempérer. "Je pense qu'il faut avoir de la conviction, d'ailleurs on partage ça avec toute la famille. Les jus se sont avérés incroyables, reflet parfait du terroir exceptionnel de Montagne. J'ai travaillé les textures, recherché des tanins cashmeere, de l'onctuosité en bouche. Pour l'élaboration des assemblages, nous travaillons toujours avec la même équipe, (Hubert de Boüard, Philippe Nunes (directeur technique de La Fleur de Boüard)

Quand on a le terroir, on ne doit pas en sortir, Montagne possède des terroirs remarquables, bien plus prometteurs que les sables de Saint-Emilion par exemple. Les premières notes sont tombées, rassurantes, 94 par Neil Martin, 93/ 94 avec James Suckling, 16/20 avec Jean-Marc Quarin, 16/20 avec Jancis Robinson, 91/93 avec Vert de Vin, 92/93 avec Yves Beck.
J'ai refusé toute exclusivité, précise la jeune femme. Pourquoi attendre 3 ans pour vendre ses vins, je veux démarrer de haut, sûre de la qualité de mon travail. Noyée dans la masse, comment se démarquer sans conviction de ce que j'aime, recherche ?

Dégustés en Primeurs, les jus s'avèrent précis et éclatants à ce stade de leur élaboration. La bouteille se démarque aussi avec une étiquette d'un esthétisme abouti, qui raconte toute l'histoire personnelle de Coralie, conçue par Bee Bordeaux, on peut y reconnaître ses deux fils, Gaspard et Oscar, sa tortue et même le chien du couple, Cayenne.

2017 s'avérera beaucoup plus difficile puisque le gel d'Avril a frappé le vignoble, limitrophe de Saint-Emilion, en grosse partie. Certaines parcelles ont été miraculeusement épargnées. De rappeler l'utilité de la plantation de haies, puisque les bois présents sur le vignoble ont joué un rôle de bouclier.

Coralie et Loic Maillet n'ont pas beaucoup dormi ces fameuses nuits noires. Je me suis sentie touchée comme si on avait touché à mon enfant !" se souvient la toute jeune propriétaire. Un défi à relever, un supplémentaire. La rançon de la passion que ce couple ne manquera pas de relever.

2016 sera aussi l'année d'une expression différente du Clos de Boüard, avec un 100% merlot, La Dame de Boüard, qui ressemble en tout point à sa jeune créatrice, rond mais fin, un vin hédoniste, qui ne manquera pas de bien vieillir, tout en cerises noires sur une trame parfaitement équilibrée.