L'INAO, qu'est-ce que c'est ?
Publié le mercredi 02 août 2017

L'INAO, qu'est-ce que c'est ?

Créé en 1947, l'INAO, qui est désormais l'Institut national de l'origine et de la qualité mais a conservé le sigle relatif à son ancien nom (Institut National des Appellations d'Origine), est le digne héritier du Comité national des appellations d'origine datant de 1935. Une date pilier à laquelle les institutions ont décidé qu'il ne fallait plus induire le consommateur en erreur comme cela avait malheureusement pu être le cas par le passé, notamment après la replantation hâtive du vignoble alors ravagé par le phylloxéra. Cependant, sa politique, elle, est bien plus ancienne. En effet, elle a débuté en 1905 avec l'apparition du concept d'appellation que l'INAO n'a eu de cesse de reconnaître depuis et, surtout, de protéger.

Un travail collectif

L'INAO dépend de la participation active des professionnels qui décident de la réglementation. Ce sont eux qui façonnent les propositions qui seront ensuite acceptées ou refusées par le Ministre de l'Agriculture. Ainsi, chaque ligne du cahier des charges des appellations viticoles provient, à l'origine, des vignerons eux-mêmes. Mais l'INAO ne concerne pas que le vin. Il s'intéresse à de nombreuses spécificités du territoire français comme le fromage, la volaille ou encore la charcuterie. Un travail collectif impressionnant qui a donné une véritable valeur ajoutée à notre patrimoine au fil des années.

La consécration de la qualité

Historiques et uniques, les appellations françaises conservent une certaine modernité, depuis plus d'un siècle, grâce à l'INAO qui arrive avec brio à préserver la tradition sans être trop passéiste pour autant. En témoigne la récente réforme de 2011 qui a abouti au maintient de deux concepts : l'AOC (Appellation d'Origine Contrôlée) et l'IGP (Indication Géographique Protégée ou ancien vin de pays). Auparavant, les mentions défendues par l'organisme garantissaient uniquement l'origine et l'élaboration du produit dans le cadre fixé par l'appellation. Désormais, elles assurent la qualité du vin au consommateur, des premiers travaux à la vigne à sa commercialisation.

Retrouvez la Minute du vin : Comment fait-on le vin ?

Une mosaïque d'appellations

La France dispose d'une diversité de crus impressionnante qui en a fait une grande puissance viticole. Si l'on peut d'abord être désarçonné face au nombre étourdissant d'appellations officiellement reconnues, force est de constater qu'elles possèdent toutes une base commune malgré leur incroyable variété : une origine profondément ancrée dans le terroir. Parce qu'avant tout c'est ce terroir que l'INAO protège et met en avant, l'ensemble des qualités climatiques, géologiques et humaines qui forgent la qualité d'une appellation. Une spécialité bien française puisque cette notion de terroir n'existe que chez nous…