Innovation : Quatre accessoires du futur pour le vin
Publié le jeudi 12 février 2015

Innovation : Quatre accessoires du futur pour le vin

VIIe siècle avant J.-C., le vin fait son apparition en Gaule. 1632, la bouteille en verre nait de l'imagination d'un diplomate anglais. 2015, les équipements futuristes révolutionnent la dégustation. Loin de rester figé dans la tradition, le vin vit avec son temps. Des caisses à vin connectées au Coravin qui permet de déguster une bouteille sans l'ouvrir, en passant par la clé qui adapte le vin à vos goûts, de plus en plus d'innovations font leur apparition. Toutlevin.com vous emmène à la découverte de quatre accessoires dédiés au vin qui pourraient changer l'avenir de la dégustation.

Coravin, boire un verre sans déboucher la bouteille

C'est l'accessoire qui change la vie des restaurateurs et des sommeliers. Imaginé par un ingénieur médical californien, le Coravin bouleverse les habitudes des oenophiles. L'outil ressemble aux tire-bouchons dernier cri, à quelques différences près. Ici, la vis est remplacée par une aiguille, tandis que le corps renferme une capsule de gaz d'argon. Plus besoin d'ouvrir la bouteille : le Coravin transperce la capsule et vient propulser une légère dose de gaz dans le vin pour le faire remonter dans l'aiguille. Le verre est servi sans que l'oxygène ne pénètre dans la bouteille. Révolutionnaire ! Sceptique au premier abord, Nicola Munari, directeur et sommelier des Caves Taillevent a pu mener quelques expériences. Le verdict est sans appel : qu'il s'agisse d'une bouteille de pinot noir de Bourgogne ou d'un grand cru, le vin restant n'est pas altéré quelle que soit la quantité servie. On peut donc conserver la bouteille pour l'ouvrir bien plus tard.

Les professionnels y voient déjà une nouvelle façon de proposer des vins au verre en limitant le gaspillage. Les amateurs y trouvent aussi leur compte. Quelques gouttes prélevées avec le Coravin permettent de savoir si un vin gardé en cave est arrivé à maturité. Vous voulez déguster un verre sans risquer de gâcher une bouteille ? L'outil s'y prête également très bien. Seule ombre au tableau, l'innovation a un prix. Il faut compter 299€ pour s'équiper d'un Coravin, de ses aiguilles et ses cartouches de gaz. Un luxe destiné aux amoureux belles bouteilles.

La Clef du Vin, un vin évolué en quelques secondes

Au premier abord, le concept semble un peu gadget. Composée d'une lame en aluminium dans laquelle se niche une pastille de cuivre, la Clef du Vin promet de faire vieillir un vin en quelques secondes. Mis au point par Peugeot, l'accessoire libère des électrons qui modifient les arômes du vin. Plongé une seconde dans un verre de rouge ou de blanc, de vin sec ou liquoreux, il permet de simuler une année de garde, tandis que trois secondes correspondent à trois ans supplémentaires en cave. Vous doutez de son efficacité ? C'était également le cas de nombreux sommeliers et œnologues… avant de le tester. Depuis, nombreux sont les professionnels à l'utiliser pour déterminer le potentiel de vieillissement d'un vin, ou pour profiter plus tôt que prévu d'une bouteille conçue pour la garde. Bonne nouvelle, la Clef du Vin est désormais commercialisée auprès du grand public, compter 50 à 80€ selon les modèles. De quoi bluffer vos convives lors de votre prochaine dégustation.

Les caisses à vin connectées, du vignoble à la cave

Tout le monde n'a pas le temps de courir les vignobles pour acheter son vin directement à la propriété. Bonne nouvelle, les sites spécialisés sont aujourd'hui légion. En quelques clics, on trouve son vin favori sur internet à travers le monde. Il ne reste plus qu'à le commander et se le faire livrer à domicile. C'est dans cet intervalle qu'un viticulteur Bourguignon a décelé un problème de taille : entre le départ du chai et l'arrivée chez le consommateur, impossible de connaître les conditions de conservation du vin. Gel, humidité, fortes chaleurs… Tout au long du trajet, les bouteilles peuvent être soumises à des températures extrêmes. Résultat, des vins altérés, qui n'ont plus la même qualité après des jours de transport.

Pour répondre à ce problème, eProvenance a mis au point un système de capteurs qui enregistrent le parcours du vin et les températures rencontrées. Installé directement sur la caisse, il permet au client de vérifier les conditions de transport et d'éviter ainsi les mauvaises surprises. Adoptée par de plus en plus de viticulteurs, la caisse à vin connectée est un accessoire qui rassure. Un vrai plus pour les amateurs de vins étrangers.

Cellier Domesticus, la cave intelligente

Avoir une cave à vin électrique, c'est bien. La paramétrer pour que la garde soit optimale, c'est encore mieux. Composé d'un boitier de contrôle, d'une sonde et d'une application, Cellier Domesticus permet d'optimiser votre matériel de façon simple et précise tout en faisant des économies d'énergie. Imaginé au Canada, cet accessoire vient se nicher dans votre cave à vin. De l'hygrométrie à la température en passant par la consommation d'électricité, la sonde envoie tous les réglages vers l'application. Il ne vous reste plus qu'à vous connecter sur l'interface pour affiner ces variables. Le plus ? Cellier Domesticus propose de recréer les conditions de garde des grands domaines. Votre cave se compose essentiellement de crus de Bordeaux ? A vous les chais de Château Margaux. Vous préférez le Champagne ? Il suffit d'un clic pour transformer votre armoire à vins en annexe de Dom Pérignon. Plébiscité à Montréal, ce concept innovant ne devrait pas tarder à traverser l'Atlantique.

Merci à Nicola Munari, directeur et sommelier des Caves Taillevent