Foires aux vins de printemps ou d'automne, quelle différence ?
Foires aux vins de printemps ou d'automne, quelle différence ?
Publié le vendredi 03 avril 2015

Foires aux vins de printemps ou d'automne, quelle différence ?

Les amateurs le savent bien : les meilleures affaires se font souvent dans les foires aux vins. Campagnes de pub, magazines dédiés, conseils de spécialistes… les foires aux vins d'automne sont annoncées tambour battant. L'édition printanière, elle, se fait plus discrète. Organisée en général de mi-mars à mi-avril, elle vaut pourtant le détour, à condition de savoir ce que vous recherchez. Printemps ou automne, découvrez quelle foire aux vins répond le mieux à vos besoins.

Foire aux vins de printemps : des bouteilles pour l'été

Si elles restent moins répandues que les promotions automnales, les foires aux vins de printemps ont su se faire une place au soleil ces dernières années. Aujourd'hui, les supermarchés et hypermarchés comme Monoprix, Carrefour ou Auchan leur dédient deux à trois semaines, tout comme les sites internet spécialisés et les chaînes de cavistes, Nicolas et Lavinia en tête. Oubliez les grands bordeaux et les vins de garde : il faudra revenir en septembre ! Au printemps, les enseignes mettent l'accent sur les derniers millésimes, ainsi que sur les bouteilles à déguster tout au long de l'été. Rosés, vins blancs et vins pétillants sont à l'honneur. Vous célébrez un anniversaire, un mariage ou un baptême cet été ? C'est le moment d'investir dans des bulles à prix doux. Certains magasins profitent également de la place laissée par les bordeaux, très présents à l'automne, pour proposer des vins du Languedoc, du Beaujolais ou de Provence. D'autres mettent cette période à profit pour mettre en avant les vins bio ou naturels. Une bonne occasion de découvrir de nouvelles façons de travailler le raisin, sans se ruiner.

Foire aux vins d'automne : place à la garde

Les foires aux vins d'automne se résument en un mot : incontournables. Amateurs de bordeaux, à vous de jouer. Ces semaines promotionnelles qui s'étendent de septembre à octobre font la part belle aux vins produits sur les rives de la Gironde. On trouve ainsi des grands crus classés vendus en primeur à des prix défiant toute concurrence, ainsi que des bouteilles de millésimes plus anciens, à conserver en cave quelques années encore avant de les déguster. Depuis quelques années, les vins de Bourgogne, du Sud-Ouest ou du Languedoc ont réussi à gagner un peu de terrain dans les rayons des foires aux vins. Certains magasins mettent d'ailleurs l'accent sur ces rouges pour se différencier de leurs concurrents. N'hésitez pas non plus à vous tourner vers des vins étrangers, mieux représentés que le reste de l'année. Ne cherchez pas des vins plus estivaux, comme le rosé, le vin blanc ou les vins pétillants : si on trouve quelques liquoreux et champagnes pour les fêtes de fin d'année, ils ne sont pas légion.

Alexandra Reveillon