Filles de vignes, le podcast consacré aux femmes du vin

Filles de vignes, le podcast consacré aux femmes du vin

Les podcasts ont-ils toujours des secrets pour vous ? Ce sujet passionnant a déjà été abordé récemment par Mlle Boit du Rouge, l’une de mes comparses rédactrices sur Toutlevin. Puisque ce contenu numérique prend de plus en plus de place et aborde divers sujets et thématiques, je vous emmène découvrir mon favori, Filles de vignes. Une série de reportages dont, comme moi, vous ne pourrez plus vous passer.

Les femmes du vin à l’honneur

Le saviez-vous ? 40% des professionnels du vin sont des femmes. C’est de ce constat que sont partis Marie-Ève Lacasse, journaliste et auteure spécialisée dans le vin et le savoir-faire paysan, et Laurent Le Coustumer, musicien et œnophile créateur de RadioVino, pour créer Filles de Vignes.

Car si les femmes font bien partie intégrante de l’univers du vin, il est difficile de s’en rendre compte au premier abord. Moins nombreuses, mais aussi souvent aux postes administratifs, elles sont bien plus discrètes que leurs homologues masculins. Pourtant, il y a fort à parier que la gent féminine a joué un rôle crucial dans quantité de vos cuvées favorites.

Un voyage initiatique…

Elles ne sont pas uniquement cantonnées au bureau et travaillent au cœur des vignes, dans les chais, ou encore à la cuverie. Souvenez-vous, je vous avais déjà parlé de vigneronnes investies qui transmettent leur passion à leurs filles dans l'article Des vins de vigneronnes de mère en fille. Sans oublier que le domaine du vin ne se résume pas exclusivement à l’exploitation viticole. Sommelières, œnologues, professeures, journalistes… Toutes se consacrent chaque jour à ce breuvage unique. Autant de profils que de visions du précieux nectar.

Grâce à Filles de Vignes, partez à leur rencontre à travers des reportages podcastables diffusés sur RadioVino et les principales plateformes (Spotify, Deezer, Soundcloud, Apple Podcast, Google Podcast). Convaincus de leur projet, Marie-Ève Lacasse et Laurent Le Coustumer ont autoproduit les deux premiers épisodes. Au Domaine Richaud, à Cairanne, Claire et Marcel Richaud sont revenus sur leur histoire familiale. Ils ont rendu hommage aux femmes de l’ombre, ces épouses de viticulteurs invisibles qui sont pourtant au centre du dispositif. Non loin de là, près de Banyuls, c’est la productrice de vinaigres d’exception Nathalie Lefort qui s’est exprimée sur son parcours. Des trajectoires distinctes qui se retrouvent parfois et offrent surtout une facette inédite du vin.

… qui n’a pas fini de nous surprendre

L’aventure ne pouvant s’arrêter là, ils lancent ensuite une campagne de financement participatif. Le succès est au rendez-vous et ils parviennent à collecter plus de 7500€. Depuis, les entrevues s’enchaînent : Hélène Thibon, auto-proclamée paysanne à la tête du Mas de Libian, Laura Vidal, courageuse sommelière passée du Québec à Marseille, Sylvie Augereau, icône des vins nature aux rênes de La Dive Bouteille, ou encore Fleur Godart, grossiste en vins et volailles féministe et militante. Et d’autres portraits tout aussi enthousiasmants, émouvants et poignants sont à venir.

Retrouvez tous les épisodes de Filles de Vignes sur leur site ou votre plateforme préférée !

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi Le podcast : le nouveau média en vogue dans l’univers du vin ?

Publié , par Marie - Drink a beat