Découvrez la sélection rosés d'été Les Compagnons Récoltants
Découvrez la sélection rosés d'été Les Compagnons Récoltants
Publié le mercredi 23 mai 2018

Découvrez la sélection rosés d'été Les Compagnons Récoltants

Les Compagnons Récoltants proposent un choix de vins rosés frais, vifs et gouleyants parfaits pour la saison estivale et des moments de convivialité en famille ou entre amis. Été oblige, ces professionnels du vin, qui ont pour mission de sélectionner à chaque millésime des vins de propriétaires-récoltants venus des quatre coins de France ont sélectionnés 18 appellations rosés représentatives de leurs terroirs.

Comment fait-on du vin rosé ?

Si l'appellation Champagne est autorisée à réaliser un assemblage de vins blancs et rouges pour obtenir du vin rosé, elle est bien la seule. Dans les autres régions viticoles, on obtient trois types de rosés grâce à des techniques bien distinctes :

- Le rosé de pressurage :
une fois la vendange effectuée, on presse les grappes (entières ou éraflées). Le jus récolté est alors mis en cuve pour la fermentation. La robe obtenue est généralement rose pâle.

- Le rosé de macération :
il est issu d'une vendange de raisins noirs mise en cuve jusqu'à 24 heures avant le début de la fermentation. Appelée macération, cette étape permet de libérer les arômes du raisin mais aussi les pigments qui vont colorer le jus. On presse ensuite le moût et le jus peut commencer une fermentation à basse température. On obtient une robe plus soutenue que pour les rosés de pressurage.

- Le rosé de saignée :
comme pour le rosé de macération, il provient d'une vendange mise en cuve, à ceci près qu'elle est destinée à produire du vin rouge. Après une macération courte d'un à deux jours, on saigne la cuve. Cela signifie qu'on extrait une partie du jus pour le vinifier à part, tandis que celui resté en cuve produira du vin rouge. Cette technique est synonyme de rosés particulièrement foncés, caractérisés par du gras et du volume en bouche.

Alors qu'il existe officiellement trois types de couleurs dans le vin, les dégradés, eux, sont infinis et ne témoignent pas forcément de la qualité de celui-ci. Du rosé pâle à la couleur saumonée ou orangée, ils représentent simplement divers processus ou une certaine période de vieillissement. Il ne faut pas juger un vin rosé uniquement à sa robe, mais laisser votre palais se faire sa propre opinion à la dégustation.

Des rosés de la France entière !

Cette sélection estivale Les Compagnons Récoltants propose 18 appellations de vins rosés issus de différentes régions viticoles : Bordeaux, Val de Loire, Vallée du Rhône, Provence, Corse, Languedoc et Sud-Ouest.
Chacune d'entre elles offre des cuvées uniques traduisant la typicité de son aire d'appellation et le travail de son propriétaire récoltant.

Ainsi, dans le Languedoc, le Domaine Mas Durand 2017 joue sur des notes de rose et d'agrumes accompagnées d'une jolie tension, tandis que son voisin le Domaine de Pérussas 2017 opte pour une version fraîche et délicate avec son IGP OC Gris. Dans le Lubéron, le Rosé d'Amélie 2017 est une ode aux fruits rouges, du nez aux arômes en bouche. Avec son Buzet rosé, le Pavillon du Frandat 2017 fait hommage à la générosité emblématique du Sud-Ouest avec ce vin aux fragrances de bonbon anglais explosif en fin de bouche. Dans la réputée appellation Tavel, le Domaine Florian André 2017 offre un vin rosé issu de l'agriculture biologique, dégageant une grande intensité aromatique et caractérisé par de belles touches épicées. Enfin, en Corse, on se laisse séduire par le Campéo 2017 en IGP Ile de Beauté, quintessence du rosé estival avec son nez de petits fruits rouges et sa bouche fruitée relevée par de subtils arômes de fleurs blanches.

N'hésitez pas, vous avez jusqu'à la fin du mois d'août pour profiter de cette sélection spéciale Les Compagnons Récoltants dans les principales enseignes de la Grande Distribution.