De la vigne sur Mars ?

De la vigne sur Mars ?

L’exploration de notre univers, un sujet intarissable pour la grande majorité d’entre nous, et qui pourrait désormais prendre une toute autre dimension pour les amateurs de vin. Loin de toute histoire de science-fiction, c’est un projet particulièrement surprenant qui est aujourd’hui au cœur de toutes les discussions : faire pousser de la vigne sur Mars.

La Géorgie, un pionnier en passe de devenir universel ?

C’est un pays à la tradition viticole remontant sur des millénaires qui semble déterminé à établir ce savoir-faire au-delà des frontières terrestres. La Géorgie a désormais pour ambition d’être la première nation à implanter des vignes sur le sol martien. Cette idée est avant tout née d’une réponse à un questionnement de la NASA qui chercherait des solutions pour établir une présence humaine durable sur la planète rouge, sur laquelle elle espère se poser dans les 25 années à venir. La Géorgie a entendu l’appel et s’est donc présentée, prête à relever ce défi.

Le projet IX Millenium réunit les cerveaux de l’agence géorgienne de recherche spatiale, de l’université de commerce et de technologie de Tbilissi, du musée national et de la société privée Space Farms. La première étape de ce groupe de travail unique au monde : le développement de bactéries capables de rendre fertile le sol particulièrement aride de Mars.
Celles-ci proviennent de régions aux conditions climatiques extrêmes du pays et sembleraient déjà offrir des résultats concluants.
Autre étude en cours, la sélection d’un cépage résistant assez solide pour croître sous des conditions profondément difficiles. Le seul organisme privé du projet, Space Farms, est quant à lui en charge du développement d’un laboratoire agricole dernier cri.

La recherche d’une révolution scientifique

Grâce à cette réflexion, la Géorgie pourrait enfin avoir la contribution spatiale dont elle rêve. Elle est pour l’instant restée discrète dans ce domaine, sa seule participation datant des années 70. Elle avait alors envoyé une chanson populaire dans l’espace par le biais du vaisseau Voyager.

Et IX Millenium est présentée comme une expérience plus profonde qu’elle n’y paraît, puisqu’elle serait aussi dédiée à adapter notre viticulture aux nouvelles conditions imposées par le réchauffement climatique. On oublie donc les petits hommes verts et on se concentre sur les possibles avancées scientifiques que cela serait susceptible d’engendrer, des bénéfices apportés à notre planète à l’hypothétique création d’une colonie martienne.
Si Matt Damon se retrouve une fois de plus abandonné loin de la Terre, ce sera peut-être cette fois-ci avec un verre de vin rouge dans la main.