Connaissez-vous les pétillants naturels ?

Connaissez-vous les pétillants naturels ?

Vous êtes à la recherche du vin idéal pour une célébration particulière ou simplement un apéritif convivial ? Champagne, Crémant, Prosecco… Les bulles sont en effervescence ces dernières années et le petit dernier à s’imposer n’est autre que le pétillant naturel ou Pet’Nat pour les intimes.

Une seule fermentation

Entre tendance des produits naturels et retour à des méthodes oubliées, le champ des possibles est plus que jamais ouvert dans le monde du vin. Les amateurs des quatre coins du monde redécouvrent donc des pratiques que l’on avait mises de côté, et le Pet’Nat en est l’incarnation parfaite. Pour mieux comprendre son processus de fabrication, revenons à la méthode traditionnelle, communément appelée champenoise. Elle consiste, après la fermentation alcoolique, à ajouter sucres et levures pour en obtenir une seconde, toujours en bouteille.

Chez les pétillants naturels, on stoppe la fermentation grâce à une baisse de température et on saute la seconde. Le jus obtenu est mis en bouteille et, avec quelques degrés de plus, les levures se remettent au charbon. Elles transforment sucres et levures en dioxyde de carbone et provoquent une prise de mousse. Après quelques mois, des bulles apparaissent. Le vin est dégorgé pour retirer les levures mortes, rebouché et prêt à déguster. Ce procédé, que l’on connaît aussi sous le nom de méthode ancestrale, a été le premier mis en place pour produire des vins mousseux.

Le respect de la nature

Mais le Pet’Nat ne se résume pas qu’à son style de vinification. En effet, pour obtenir cette qualification, il doit se soumettre à d’autres règles et être en accord avec les principes de la viticulture biologique et/ou biodynamique. Outre un impact sur les raisins qui doivent être cultivés selon ces préceptes, il induit également qu’aucun intrant ou sulfite n’a été ajouté. Du vin nature, en somme, les bulles en plus.

Attrait de la nouveauté et des valeurs écologiques oblige, le Pet’Nat est à la mode. Cependant, cette tendance forte ne dépend pas uniquement du besoin de découverte et de la prise de conscience des œnophiles. Ces vins ont souvent l’avantage d’offrir un excellent rapport qualité prix. Généralement moins chers que des champagnes, ils n’ont pourtant pas à rougir de leurs qualités devant leurs prestigieux homologues. Les bars et cavistes ne s’y sont pas trompés, et vous pouvez désormais en trouver bien plus facilement tout près de chez vous. Des bulles légères, un fruité intense, nul doute qu’ils sauront aussi vous conquérir.

Publié , par Marie Lallemand
Mise à jour effectuée