Chais insolites : Le Château Cheval Blanc

Chais insolites : Le Château Cheval Blanc

Depuis quelques années, de nombreuses propriétés misent sur un nouvel atout : un chai au design aussi moderne qu’original. C’est le cas du Château Cheval Blanc, domaine viticole incontournable de la prestigieuse appellation Saint-Émilion Grand Cru.

Un outil de travail audacieux et fonctionnel

Pour la création de cette bâtisse inaugurée en 2011, les propriétaires Bernard Arnault et Baron Albert Frère ont fait appel à Christian de Portzamparc. Il signe un édifice simple et intemporel, où le béton blanc revêt des lignes sobres et courbes et se mêle au verre comme au bois exotique. Ce bâtiment technique servant à vinifier et élever les vins prend ainsi une toute autre dimension et devient une œuvre artistique à la hauteur de la réputation légendaire des vins du domaine.

Le chai de vinification du Château Cheval Blanc G.Uféras<sup>©</sup>
Le chai de vinification du Château Cheval Blanc G.Uféras©
Le chai à barriques du Château Cheval Blanc G.Uféras<sup>©</sup>
Le chai à barriques du Château Cheval Blanc G.Uféras©
Salle de dégustation ouverte sur le chai de vinification - Château Cheval Blanc C.Burban<sup>©</sup>
Salle de dégustation ouverte sur le chai de vinification - Château Cheval Blanc C.Burban©
Chai à barriques du Château Cheval Blanc C.Burban<sup>©</sup>
Chai à barriques du Château Cheval Blanc C.Burban©

Ses 6000 m2 sont dédiés entièrement au travail d’orfèvre nécessaire pour la réalisation de ces crus qu’on ne présente plus. Ici, la technologie est au service du savoir-faire humain. Si l’heure est à la rivalité entre châteaux à travers des bâtiments à l’architecture audacieuse, Cheval Blanc désirait un outil de travail fonctionnel avant tout. Estimé à 13 millions d’euros, il abrite 52 cuves en béton, baignées par la lumière naturelle et originaires d’Italie. Il n’en fallait pas moins pour que la gestion parcellaire de la propriété se déroule parfaitement. Cette installation répond à une demande spécifique du directeur Pierre Lurton et permet de recevoir au fur et à mesure les baies des 44 parcelles une fois qu’elles ont atteint une maturité optimale.

Un édifice en communion avec la nature

Le Grand Cru Classé A de Saint-Émilion dévoile également d’autres secrets comme son utilisation en tant que promontoire belvédère dans le prolongement du château. Cette rencontre de l’ancien et du contemporain constitue une occasion unique d’admirer le paysage et les étendues de vignes qui composent la propriété. Ses courbes délicates dégagent une grande douceur et le jardin d’apparat qui le recouvre donne l’impression de marcher sur une colline au cœur des vignes. Pour son sens du détail, il a obtenu le Label Haute Qualité Environnementale. Ce dernier récompense le soin apporté au choix des matériaux de construction, à l’économie d’énergie, à la gestion de l’eau, au tri des déchets, au confort acoustique, à la sécurité et au bien-être des employés qui y évoluent.

Les vignes du Château Cheval Blanc vu du ciel C.Burban<sup>©</sup>
Les vignes du Château Cheval Blanc vu du ciel C.Burban©
Le Château Cheval Blanc vu du cielC.Burban<sup>©</sup>
Le Château Cheval Blanc vu du cielC.Burban©
Le parc du Château Cheval Blanc C.Burban<sup>©</sup>
Le parc du Château Cheval Blanc C.Burban©

Ce n’est donc pas un hasard s’il est devenu en 2013 le premier chai à recevoir le prix international d’architecture décerné par le Chicago Athenaeum, musée d’architecture et de design, et le Centre Européen pour le Design d’Art Architectural et d’Études Urbaines. Ce prix prestigieux honore la nouveauté et l’avant-garde.

Crédit photo couverture : G.Uféras©